Home Community Angus A Halloween haunt for the Food Bank / Une maison hantée pour...

A Halloween haunt for the Food Bank / Une maison hantée pour la banque alimentaire

106
Colin Lloyd stands outside the entrance of his 2019 Halloween display. / Colin Lloyd se trouve à l’extérieur de l’entrée de ses décors d’Halloween de 2019. Photo credit / Crédit photo: Zoe Côté

Each year on Halloween night, Colin Lloyd opens up his front yard and driveway to reveal a home-crafted haunted house and display. According to Lloyd, the tradition began 24 years ago with an “old mannequin and discarded costume” and is now a project he takes on annually with the help of his three sons. 

Lloyd’s displays can take up to eight weeks to create and can cost a fair amount of money. They are also unique, as Lloyd and family never repeat a haunt. This year, the haunted house and display took 171 labour hours and cost nearly $1000 –  between new props, set designs and candy. Although admission is free, those who attend are asked to donate a non-perishable food item for the Angus Food Bank. 

Another key aspect of the haunted displays is they are open for attendance on Halloween night only, rather than multiple evenings. Lloyd does this to keep the event a “treat” and build anticipation every year. He says, “if it’s open for more than one night, the display will lose the scare.”  This year, the haunted display ran from 4 – 9:30 p.m. out of the Lloyds’ home in Angus.

A few years ago, Lloyd began using the talents of local high school students to help build the creations, operate props, and guide the visitors through the display. Through the haunted house, students are able to have a fun evening while they amass the volunteer hours necessary to graduate high school. This year, student volunteers came from Shelburne, Alliston, Orillia and Angus to make the event a success. 

To ensure a positive experience for visitors, the students and other volunteers abide to strict rules and three code words: ‘lights’ if a child is in distress while in the haunted house, ‘child’ when a little one is being escorted through by a parent or volunteer and ‘free game’ which is self-explanatory and is reserved for those that want the scary experience. First time volunteer and family friend of the Lloyds, Beverly Manlow said, “the experience has been great” for her.

“I do this every year,” said Lloyd. “It is a win-win for everyone. It’s a win for me, because this is my hobby and my favourite time of the year – the students win as they gain experience and volunteer hours – and the food collected is a win for the community. That said, the greatest win goes to the local community (as a whole).”

Thanks to the hard work of Lloyd and family, 14 volunteers and 209 visitors, the 2019 haunted display caused 238 screams, 5 profanities, and collected 160lbs of food for the Angus Food Bank.


Chaque année, le soir de l’Halloween, Colin Lloyd ouvre sa cour avant et son entrée pour nous faire découvrir une maison hantée et un décor d’Halloween qu’il fabrique lui-même. Selon Lloyd, la tradition a commencé il y a 24 ans par un « vieux mannequin et un costume abandonné » et c’est maintenant un projet qu’il entreprend annuellement aidé par ses trois fils. 

Les décors de M. Lloyd peuvent prendre jusqu’à huit semaines à créer et coûtent pas mal d’argent. Ils sont également uniques, car Lloyd et sa famille ne répètent jamais les mêmes décors. Cette année, la maison hantée et les décors ont exigé 171 heures de main-d’œuvre et ont coûté près de 1 000 $ — pour les nouveaux accessoires, la conception des décors et les bonbons. Bien que l’entrée soit gratuite, on demande aux personnes qui viennent circuler dans les décors de donner des aliments non périssables pour la banque alimentaire d’Angus.

Un autre aspect important des décors hantés est qu’on ne peut les visiter que le soir de l’Halloween, plutôt que pendant de nombreuses soirées. Lloyd fait cela pour que l’activité soit un plaisir et qu’elle soit une source d’anticipation chaque année. Il affirme que si elle est accessible plus d’une soirée, le décor perdra son aspect effrayant. Cette année, on pouvait visiter les décors d’Halloween de 16 h à 21 h 30, à la résidence des Lloyd, au 241, rue Centre, à Angus.

Il y a quelques années, Lloyd a également commencé à utiliser les talents des élèves du secondaire de la région pour l’aider à construire les créations, à faire fonctionner les accessoires et à guider les visiteurs dans les décors. Grâce à la maison hantée, les élèves peuvent passer une soirée amusante tout en accumulant des heures de bénévolat nécessaires à l’obtention de leur diplôme d’études secondaires. Cette année, des élèves bénévoles sont venus de Shelburne, d’Alliston, d’Orillia et d’Angus pour faire de cette activité un succès. 

Pour que les visiteurs aient une belle expérience, les élèves et d’autres bénévoles doivent respecter des règles strictes et trois mots-codes : « lumières » (si un enfant est en détresse alors qu’il se trouve dans la maison hantée), « enfant » (child) lorsqu’un petit est escorté par un parent ou un bénévole et « champ libre » (free game) qui se passe d’explications et est réservé à ceux qui veulent vivre cette expérience effrayante. Beverly Manlow, bénévole pour la première fois et amie de la famille des Lloyds, a déclaré que « son expérience avait été formidable ».

« Je fais ça tous les ans », dit Lloyd. « Il s’agit d’une activité où tout le monde y gagne. C’est une bonne affaire pour moi, parce que c’est mon passe-temps et la période de l’année que j’affectionne le plus — les élèves gagnent en accumulant de l’expérience et des heures de bénévolat — et la nourriture recueillie est une bonne chose pour la communauté. Cela dit, c’est la communauté locale (dans son ensemble) qui est la plus grande gagnante. »

Grâce aux efforts déployés par Lloyd et sa famille, des 14 bénévoles et des 209 visiteurs, les décors d’Halloween de 2019 ont permis de faire retentir 238 cris et 5 blasphèmes et de recueillir 160 lb de nourriture pour la banque alimentaire d’Angus.

By/Par: Zoe Côté