Home Community Angus A Walk through Peacekeepers Park / Une promenade dans le parc des...

A Walk through Peacekeepers Park / Une promenade dans le parc des Gardiens de la paix

402

Peacekeepers Park is a local memorial site established nearly 10-years-ago, which sits on the main street in Angus, surrounded by large evergreens. Bordered by Brentwood Road, Commerce Road, and Mill Street, the park is a mere 10 minute drive from CFB Borden.

Although once just a simple park, in 2008 the land was leased from the township by the Jerry Tremblay, CD, Central Ontario Chapter, Canadian Association of Veterans in United Nations Peacekeeping (CAVUNP). A commemorative stone was then put in place, transitioning the park into a registered military memorial. The rock itself is comprised of solid granite, which was imported from Pakistan, and is marked by the polished maple leaf carved into its face.

The stone wall at the park’s entrance was added in 2011, and features the names of 283 fallen Peacekeepers. Funds for the stone and the wall of honour, costing over $72,000 was raised entirely within the community. To show their appreciation, the organization carved ‘Friends of Peacekeepers Park’ into the wall, which lists the names of everyone who made a donation of over $500 to the maintenance and development of the park. According to Bob George, military Veteran and current National Vice President for CAVUNP and Vice President of the Central Ontario chapter of CAVUNP, the names on the wall, “date back from 1949, starting with the India-Pakistan conflict.” The first casualty is also the highest-ranking casualty, Brigadier General. In 2017, the formerly blank backside of the wall was turned into a photo montage of UN missions over the years.

Peacekeepers Park now features a stone pathway, which guides visitors from the entrance around the park and back to the designated parking area. Installed in 2016, the path makes its way past 18 mounted pedestals, which detail the 59 UN missions that have taken place since 1949. The first eight plaques describe peacekeeping and peacemaking missions, while the last 10 depict aid and observer missions. The path also lies alongside three flag poles, whose banners depict the ‘Buffalo Nine’ the, “nine Canadians who were killed [when] their plane was shot down as it was approaching Damascus Syria on August 9, 1974,” said George. On the path’s other side, pictographic walls have been mounted to show renditions and short biographies of the faces of the fallen, “Bringing Their Faces Into the Light.” Eight of these ‘mini walls’ have been planned. In the spring of 2020, the fourth wall will be erected. In addition to this, the path brings patrons past two armoured vehicles. The first is a LYNX RECCE vehicle, which was donated in part by CFB Borden, the second is a LAV III, commemorating the Afghan mission, and is currently the only white one in Canada, as it was used for UN missions. 

Many individuals and organizations within the community, and nationally, have contributed enormous amounts of time, energy, and resources into making the park what it is today as well as what it will become tomorrow. 

“We’ve put a lot of effort into this, and I’ve put a lot of effort into it myself, but boy,” said George, “it’s a real labour of love.”

Remembrance Day may have passed, but Peacekeepers Park remains to remind Canadians that each day provides an opportunity to remember. So next time you pass the park, take a moment to appreciate what you have and those who fought for it.

The Central Ontario Chapter continues to put effort into development of the park. Currently, they are trying to raise funds for additional pictographic walls. If you wish to contribute to the posting of a “Bringing Their Faces Into The Light” plaque, please contact Bob George at CAVUNPBarrie@gmail.com. Each plaque costs $160.


Le parc des Gardiens de la paix est un site commémoratif local, entouré de grands conifères, établi il y a près de 10 ans sur la rue principale à Angus. Bordé par le chemin Brentwood, le chemin Commerce et la rue Mill, le parc n’est qu’à 10 minutes en voiture de la BFC Borden.

Bien qu’il ne fût autrefois que d’un simple parc, en 2008, le terrain a été loué du canton par Jerry Tremblay, CD, Section du Centre de l’Ontario, Association Canadienne des Vétérans des Forces de Paix des Nations Unies (ACVFPNU). Une pierre commémorative a ensuite été mise en place, transformant le parc en un monument militaire enregistré. La roche elle-même est constituée de granit massif, importé du Pakistan, et est marquée de la feuille d’érable polie gravée sur sa surface.

Le mur de pierre à l’entrée du parc a été ajouté plus tard, en 2011, et comporte les noms de 283 gardiens de la paix tombés au combat. Les fonds pour la pierre et le mur d’honneur, qui ont coûté plus de 72 000 $, ont été recueillis entièrement dans la collectivité. En signe de reconnaissance, l’organisation a gravé « Friends of Peacekeepers Park » sur le mur, où sont inscrits les noms de tous ceux qui ont fait un don de plus de 500 $ pour l’entretien et le développement du parc. Selon Bob George, vétéran militaire et actuel vice-président national de l’ACVFPNU et vice-président de la section du Centre de l’Ontario de l’ACVFPNU, les noms sur le mur remontent à 1949, à l’époque du conflit Inde-Pakistan. La première victime était aussi la plus importante en grade, soit le brigadier-général. En 2017, l’arrière du mur, autrefois vierge, a été transformé en un montage photographique des missions de l’ONU au fil des ans.

Le parc des Gardiens de la paix est maintenant doté d’un sentier en pierre qui guide les visiteurs de l’entrée, autour du parc, jusqu’à l’aire de stationnement désignée. Installé en 2016, le sentier passe devant 18 piédestaux, qui détaillent les 59 missions de l’ONU qui ont eu lieu depuis 1949. Les huit premières plaques décrivent les missions de maintien et de rétablissement de la paix, tandis que les dix dernières décrivent les missions d’aide et d’observation. Le sentier longe également trois mâts de drapeau, dont les bannières représentent le « Buffalo Nine », « neuf Canadiens qui ont été tués lorsque leur avion a été abattu alors qu’il approchait de Damas, en Syrie, le 9 août 1974 », dit M. George. De l’autre côté du sentier, des murs pictographiques ont été montés pour montrer des rendus et de courtes biographies des visages des disparus, « Bringing Their Faces Into the Light » (porter leurs visages à la lumière du jour). On a prévu ériger huit de ces « mini-murs ». Au printemps de 2020, le quatrième mur sera érigé. De plus, le sentier amène les clients devant deux véhicules blindés. Le premier est un véhicule de reconnaissance Lynx, qui a été donné en partie par la BFC Borden, le deuxième est un VBL III, qui commémore la mission en Afghanistan, et qui est actuellement le seul véhicule blanc au Canada, puisqu’il a été utilisé pour les missions des Nations Unies. 

De nombreuses personnes et organisations au sein de la collectivité et à l’échelle nationale ont consacré énormément de temps, d’énergie et de ressources pour faire du parc ce qu’il est aujourd’hui et de ce qu’il deviendra demain. 

« Nous avons fait beaucoup d’efforts, et j’ai fait beaucoup d’efforts moi-même, mais », dit M. George, « c’est un vrai travail d’amour ».

Le jour du Souvenir est peut-être passé, mais le parc des Gardiens de la paix rappelle aux Canadiens que chaque jour est une occasion de se souvenir. La prochaine fois que vous passerez devant le parc, prenez un moment pour apprécier ce que vous avez et ceux qui se sont battus pour vous.

La section du Centre de l’Ontario continue de consacrer des efforts à l’aménagement du parc. On tente actuellement de recueillir des fonds pour des murs pictographiques supplémentaires; si vous souhaitez contribuer à l’affichage d’une plaque « Bringing Their Faces Into The Light », veuillez communiquer avec Bob George à CAVUNPBarrie@gmail.com. Chaque plaque coûte 160 $.

By/Par: Zoe Cote