Home National An open letter to the youth of the Defence Team: Black History...

An open letter to the youth of the Defence Team: Black History Month

252

Every February, we celebrate Black History Month. It is an opportunity to reflect on the contributions that Black Canadians have made to the fabric of our nation, often in the face of significant discrimination and marginalization.

Recent events across the globe remind us, however, that the discrimination many BIPOC (Black, Indigenous, and People of Colour) individuals face does not merely live in the past. Racism, both on an individual and systemic level, is pervasive and persistent, and we—as members of the Defence Team, and members of our communities—must take active steps to promote equality wherever and whenever we can.

Pursuant to this, we at the Youth in Defence Advisory Council (YDAC) are encouraged by the Defence Team’s senior leadership’s efforts to effect change within the Department of National Defence and the Canadian Armed Forces. In the spirit of allyship, we are in full support of the anti-racism discussions and initiatives happening within, and beyond, our department.

We envision DND/CAF as a workplace of choice that is diverse, inclusive, and just. As youth representatives from each L1 responsible for providing feedback on departmental policies and initiatives from the youth perspective, we believe we are well-positioned to help build this vision over the long-term.

We recognize that important steps have already been taken in our department; however, we know there is still much more work to do. We strongly believe that the department’s youth must play an invaluable role in DND/CAF’s anti-racism efforts. Although we only represent a portion of the department’s youth voice, we hope to use the YDAC as a means of reflecting and amplifying the youth perspective on anti-racism.

As part of this, we are seeking youth testimonials on how racism and discrimination have affected your experience working in the department and in the CAF. We hope by learning about your lived experiences, we can better understand the real issues the Defence Team’s youth are facing. This will enable us to provide informed recommendations to CAF and DND senior leadership on concrete actions they can take to effect meaningful change.

Beyond this, we will also reach out to other stakeholder groups across Defence to ensure that our input, and our approaches, are both appropriate and closely aligned.

Finally, we also call on you—the youth of DND/CAF—to reflect, listen, and learn, and to take active steps to create change wherever you can.

Identify and reflect on your own biases, including unconscious biases.

Create opportunities for discussion and education in your own teams.

Be an ally to your marginalized colleagues.

Anti-racism is everyone’s responsibility; and, as such, we must be the change, demand the change, and support the change toward and anti-racist workplace through our daily actions.

We hope that you will help us in our efforts by sharing your experiences or feedback, in either official language, to the following positional mailbox: +Youth Council – Conseil des Jeunes@ADM(Pol)@Ottawa-Hull. All entries will remain anonymous and will not be shared without your expressed permission.

As your youth representatives from Defence, we also ask that you hold us accountable. If we are not adequately representing your interests—if we are not doing enough—please let us know. We’re still learning too.

Together, we can achieve the vision of a fully diverse, equal, and equitable workplace.

Sincerely, The Youth in Defence Advisory Council


Une lettre ouverte aux jeunes de l’Équipe de Défense : Mois de l’histoire des Noirs

Chaque année, en février, nous célébrons le Mois de l’histoire des Noirs. C’est l’occasion de réfléchir à la contribution que les Canadiens noirs ont apportées au tissu de notre nation, souvent dans un contexte de discrimination et de marginalisation important.

Les événements survenus récemment dans le monde nous rappelle toutefois que la discrimination dont sont victimes les personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC) ne se limite pas au passé. Le racisme, tant au niveau individuel que systémique, est omniprésent et persistant, et nous – en tant que membres de l’Équipe de la Défense et de nos communautés – devons prendre des mesures actives afin promouvoir l’égalité partout et chaque fois que nous le pouvons.

C’est pourquoi le Conseil consultatif des jeunes pour la défense (CCJD) est encouragé par les efforts de la haute direction de l’Équipe de défense pour apporter des changements au sein du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes. Dans un esprit d’alliance, nous soutenons pleinement les discussions et les initiatives antiracistes qui ont lieu au sein de notre ministère et au-delà.

Nous imaginons le MDN et les FAC comme un lieu de travail de choix qui est diversifié, inclusif et juste. En tant que représentants des jeunes de chaque N1, nous sommes chargés de fournir une rétroaction sur les politiques et les initiatives du ministère du point de vue des jeunes. Dans cette capacité, nous pensons être bien placés pour contribuer à construire cette vision sur le long terme.

Nous reconnaissons que des mesures importantes ont déjà été prises au sein de notre ministère ; cependant, nous savons qu’il reste toujours beaucoup de travail à faire. Nous croyons fermement que les jeunes du ministère doivent jouer un rôle précieux dans les efforts de lutte contre le racisme du MDN et des FAC. Bien que nous ne représentions qu’une partie de la voix des jeunes du ministère, nous espérons utiliser le CCJD comme un moyen de refléter et d’amplifier la perspective des jeunes sur l’antiracisme.

À cet égard, nous recherchons des témoignages de jeunes sur la façon dont le racisme et la discrimination ont affecté leur expérience de travail au sein du ministère et des FAC. Nous espérons qu’en prenant connaissance des expériences que vous avez vécues, nous pourrons mieux comprendre les véritables problèmes auxquels les jeunes de l’Équipe de défense sont confrontés. Cela nous permettra de faire des recommandations éclairées aux cadres supérieurs des FAC et du MDN sur les mesures concrètes qu’ils peuvent prendre pour apporter des changements significatifs.

En plus, nous nous adresserons également aux autres parties prenantes au sein de la Défense pour nous assurer que notre contribution et nos approches sont à la fois appropriées et étroitement alignées.

Enfin, nous vous demandons à vous, les jeunes du MDN et des FAC, de réfléchir, d’écouter et d’apprendre, et de prendre des mesures actives pour créer des changements partout où vous le pouvez.

Identifiez et réfléchissez à vos propres préjugés, y compris les préjugés inconscients.

Créez des occasions de discussion et d’éducation dans vos propres équipes.

Soyez un allié de vos collègues marginalisés.

L’antiracisme est la responsabilité de chacun ; et, à ce titre, nous devons être le changement, exiger le changement et soutenir le changement vers un milieu de travail exempt de racisme par nos actions quotidiennes.

Nous espérons que vous nous aiderez dans nos efforts en partageant vos expériences ou vos commentaires, dans l’une ou l’autre des langues officielles, à la boîte aux lettres électronique suivante : +Youth Council – Conseil des Jeunes@ADM(Pol)@Ottawa-Hull. Toutes les contributions resteront anonymes et ne seront pas partagées sans votre autorisation expresse.

En tant que représentants des jeunes de la Défense, nous vous demandons également de nous tenir pour responsables. Si nous ne représentons pas vos intérêts de manière adéquate – si nous n’en faisons pas assez – veuillez nous le faire savoir. Nous aussi, nous apprenons encore.

Ensemble, nous pouvons réaliser la vision d’un lieu de travail pleinement diversifié, égal et équitable.

Cordialement, Le Conseil consultatif des jeunes à la Défense