Home CFB Borden CFFCA collaborates with an old flame

CFFCA collaborates with an old flame

346

What may seem like daily routine to the staff and students at the Canadian Forces Fire and CBRN Academy (CFFCA) can be striking to the unexperienced eye. There’s nothing quite like watching CAF firefighters – donned in nearly one hundred pounds of gear – set a building ablaze only to extinguish the fire in an equally efficient manner.  

Fire drills and fire prevention, however, are an extremely important aspect of training for these soldiers. 

On 5 August, CFFCA’s DP3 (“developmental period”) course participated in a “live fire training evolution,” where select personnel from the Ontario Fire Marshal’s Office (OFM) were present. 

According to course director, Sgt John MacDonald, the purpose of the exercise was to practice not only fire dousing but also how to correctly determine the cause of a fire.

An isolated structure, built to model the shacks found across base, was set on fire mid-morning. Students waited patiently for the fire to grow and flicker, which gave them time to examine the smoke and gauge a proper temperature reading; this simulates what they would do in a real-life situation, where smoke and temperatures indicate the cause and safety of the fire.  

Once proper inspection measures were taken, the students used fire hoses to calm – and eventually eradicate – the flames.

Upon completion, the OFM investigators examined the burn site as part of their fire investigations training and ongoing collaboration with the CAF’s fire training school.

By Zoe Cote



L’EPDCFC collabore avec une ancienne flamme

Ce qui fait partie de la routine quotidienne du personnel et des stagiaires de l’École des pompiers et de la défense CBRN des Forces canadiennes (EPDCFC) peut sembler impressionnant aux yeux des profanes. Il n’y a rien comme regarder les pompiers des FAC, chargés d’un équipement de près de cent livres, mettre le feu à un bâtiment juste pour l’éteindre tout aussi efficacement.  

La prévention des incendies et les exercices de lutte contre les incendies sont toutefois un aspect extrêmement important de la formation de ces soldats. 

Le 5 août, les stagiaires de l’EPDCFC, dans le cadre d’un cours de la période de perfectionnement 3 (PP3), ont participé à une « séance d’entraînement à la lutte contre des incendies réels » à laquelle des membres du personnel du Bureau du commissaire des incendies (BCI) étaient présents. 

Selon le directeur du cours, le Sgt John MacDonald, le but de l’exercice était de permettre aux stagiaires non seulement de s’entraîner à éteindre un feu, mais aussi à correctement déterminer la cause d’un incendie.

Durant la matinée, le feu a été mis à une structure isolée construite selon le modèle des baraques qui se trouvent dans la base. Pendant que les stagiaires attendaient patiemment que les flammes montent et vacillent, ils en ont profité pour examiner la fumée et estimer la bonne température. Cet exercice était une simulation de ce qu’ils feraient dans une situation réelle où la fumée et la température de combustion indiquent la cause de l’incendie et le niveau de sécurité des lieux.  

Après la mise en place de mesures d’inspection adéquates, les stagiaires ont utilisé des tuyaux d’incendie pour maîtriser et éventuellement éteindre l’incendie.

Une fois l’exercice terminé, les enquêteurs du BCI ont examiné le site de l’incendie dans le cadre de leur formation relative aux enquêtes sur les incendies et de leur collaboration continue avec l’École des pompiers des FAC.

Par Zoe Cote