Home CFB Borden Five steps to stop stigma / Cinq étapes pour mettre fin à...

Five steps to stop stigma / Cinq étapes pour mettre fin à la stigmatisation

57

Imagine that you or someone you know is dealing with a mental health issue and, as an added stressor, that they are also dealing with stigma. Stigma presents a serious obstacle to people who are facing mental health injuries.  Stigma affects people when they are ill, when they seek treatment and are recuperating.

Five steps to stop stigma – for friends, family  and colleagues

Step 1: Talk about it

Have conversations that seek first to understand the lived experience of the person with mental health issues. Perhaps start with, “I’ve noticed that you are not quite yourself. Would you like to talk about it?” Ask questions about what it’s like for them and how you can best support them.

Step 2: Be aware of your language

Words have meaning and reflect attitudes and beliefs. Be careful of the adjectives used to describe mental health. Be respectful in how you speak about individuals struggling with mental health issues.

Step 3: Educate yourself

If you have a family member, friend, or colleague who struggles with mental health, educate yourself on that particular condition to learn about onset, duration, treatment, etc. Let them know that you care enough about them that you want to learn more. 

Step 4: Include others

Inclusion counteracts the shame and embarrassment that many people with mental health experience. Including people in familial, workplace, and/or community activities goes a long way to bridging the gap.

Step 5: Become a mental health champion

Become an advocate for others by participating in workplace or community-based mental health initiatives. Champion wellness by being a good role model of what is required to maintain positive mental health. 


Imaginez que vous ou une personne que vous connaissez êtes aux prises avec des problèmes de santé mentale et qu’en plus, comme facteur de stress, vous devez faire face aux préjugés. La stigmatisation constitue un sérieux obstacle pour les personnes ayant des blessures psychologiques. Elle nuit aux gens lorsqu’ils sont malades, qu’ils cherchent un traitement et qu’ils se rétablissent.

Cinq étapes pour mettre fin à la stigmatisation – pour les amis, la famille et les collègues

Étape 1 : En parler

Ayez des conversations visant premièrement à comprendre l’expérience vécue par la personne ayant des problèmes de santé mentale. Commencez peut-être par : «  J’ai remarqué que tu n’es pas tout à fait toi-même. Voudrais-tu en parler ? » Posez des questions sur ce que cela représente pour elle et sur la meilleure façon de la soutenir.

Étape 2 : Soyez conscient de la façon dont vous vous exprimez

Les mots ont un sens et reflètent des attitudes et des croyances. Faites attention aux adjectifs utilisés pour décrire la santé mentale. Soyez respectueux dans votre façon de parler des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Étape 3 : Renseignez-vous

Si vous avez un membre de votre famille, un ami ou un collègue qui a des problèmes de santé mentale, renseignez-vous sur cette condition particulière afin d’en apprendre davantage sur l’apparition des signes, la durée, le traitement, etc. Faites-lui savoir que vous vous souciez suffisamment de lui ou d’elle pour vouloir en apprendre davantage.

Étape 4 : Incluez d’autres personnes

L’inclusion compense la honte et l’embarras qu’éprouvent de nombreuses personnes atteintes de santé mentale. Le fait d’inclure les gens dans les activités familiales, professionnelles ou communautaires contribue grandement à combler l’écart.

Étape 5 : Devenez un champion de la santé mentale

Devenez un défenseur des autres en participant à des initiatives en matière de santé mentale en milieu de travail ou dans la communauté. Soyez un champion du mieux-être en étant un bon exemple de ce qui est nécessaire pour maintenir une bonne santé mentale.