Home CFB Borden From the Desk of the Fire Chief: Hoarding 101 / Du bureau...

From the Desk of the Fire Chief: Hoarding 101 / Du bureau du chef du Service des incendies : accumulation compulsive 101

536

Hoarding disorder was included in the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (5th Edition) in May 2013. It explains that ‘duty to accommodate’ under the Human Rights Legislation, does not mean someone with the disorder has the right to hoard and put others at risk.

Hoarding is not simply a mental health issue; it can also be a legal, personal, public health and safety issue. 

Hoarding, when unidentified, coupled with the untreated person of this compulsive disorder will almost certainly continue until not only a personal, but also a community health and safety hazard has been created putting themselves and others at risk.

The safety risk is rated on a scale of zero to five, as follows: zero –  non-existent, one – mild, two – moderate, three – severe, four – extreme and five – a crisis. Descriptions for the higher levels are as follows: 

Severe: Level 3

Piles of combustibles in the doorway or in front of windows that could prevent exit or egress from the room or building.

Extreme: Level 4 

Piles of combustibles obstructing or blocking the path to electrical panel, or stored items cluttering or blocking stairwells preventing egress or a clear path.

Crisis: Level 5

 Piling combustible to close to a hot water tank or clutter of material on top of your stove.


Le trouble d’accumulation compulsive a été inclus dans le DSM-5, la 5e édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux publiée en mai 2013, qui souligne que les mesures d’adaptation raisonnables prévues par les lois sur les droits de la personne ne sont pas associées au droit de thésauriser et de mettre les autres en danger.

L’accumulation compulsive n’est pas seulement une question de santé mentale; il peut également s’agir d’un problème personnel, de santé et de sécurité publique et d’ordre juridique. Si un trouble compulsif n’est pas détecté et que la personne n’est pas traitée, il est probable que l’accumulation continuera jusqu’à ce qu’il y ait un risque pour la santé et la sécurité de la personne, de même que pour sa communauté.

Le risque pour la sécurité est évalué sur une échelle de 0 à 5 comme suit : 0 – inexistant, 1 – faible et 2 – modéré, alors que les plus préoccupants sont les niveaux 3 – sérieux, 4 – extrême et 5 – majeur.  Voici quelques exemples permettant de mieux comprendre :

Sérieux – niveau 3

Produits combustibles entassés dans l’embrasure de la porte ou devant les fenêtres qui pourraient empêcher l’évacuation de la pièce ou du bâtiment.

Extrême – niveau 4 

Amas de produits combustibles obstruant ou bloquant le chemin vers le panneau électrique, ou des articles encombrant ou bloquant les escaliers qui empêchent l’évacuation ou l’accès à un chemin dégagé.

Majeur – niveau 5 

Produits combustibles entassés trop près d’un réservoir d’eau chaude ou des objets sur le dessus de la cuisinière.

By/par: Skip Reid, Fire Chief