Home Featured Stories Honouring the lost with the ones we love: how to have a...

Honouring the lost with the ones we love: how to have a family-friendly Remembrance Day / Hommage aux disparus en compagnie de ceux que nous aimons : Comment passer un jour du Souvenir convivial pour les familles

85
Tomb of the Unknown Soldier, Ottawa, ON. / Tombe du Soldat inconnu, Ottawa, ON. Photo source: Veterans Affairs Canada

On the 11th hour of the 11th day of the 11th month, Canadians of every age are encouraged to pay a moment of tribute to the men and women who have served and sacrificed for our country.  For some, this may simply be a moment of silence. For others, it might be a visit to the grave of a loved one.

Within the CAF, Remembrance Day ceremonies are attended each year. They are hosted by Royal Canadian Legions, commonly taking place at memorial parks and community centres. As these events are open to the public, military personnel and civilians alike are welcome.

These ceremonies are a way to honour our country’s Armed Forces, building a meaningful connection between Veterans, current military, and the public. This being said, they often span one to two hours in length between poems, readings, music, wreath laying, and the national anthem. While these ceremonies are well suited to adults, they are not always conducive to families with children or pets. 

As such, here are some family-friendly ways to honour Canada’s ‘Poppy Day’ this year.

• There’s the traditional Poppy Campaign, which is run each year by the Royal Canadian Legion. Artificial poppies became available on 25 October and will be until the 11 November. The Poppy Campaign runs by donation, so those who do not have money to donate can still support the troops. Funds raised go directly to supporting Veterans and their families. Make this activity a family-friendly one by taking your spouse or children to get poppies together.

• While not distributed by the Royal Canadian Legion, white and purple artificial poppies can be worn alongside the standard red ones. White poppies symbolize remembrance while emphasizing peace; whereas, purple poppies commemorate animal victims of war.

• Visit one of Canada’s War memorials. This is a great way to help children to learn the importance of Remembrance Day in an environment where they can ask questions, touch the statues, and even read plaques. In the area, we have Peacekeepers’ Park, located in Angus, The Base Borden Military Museum, located at CFB Borden, and Major General Worthington Memorial Park “Tank Park”, located at CFB Borden. All are open to both the public and to military personnel.

• If you can’t attend a memorial or Remembrance Day ceremony, you and your family can check out the Legion’s Virtual Wall of Honour and Remembrance, which is available on their website (www.legion.ca). This memorial showcases photos of the deceased Veterans of the CAF. The virtual wall is updated each year to include more and more photos. Submissions can be made online if you would like a loved one to be featured. 

• Participate in Post Cards for Peace. Through this Veterans Affairs program, youth are provided the opportunity to send postcards to “express messages of thanks to those who served Canada in times of war, military conflict and peace or to still-serving Canadian Armed Forces members,” (Veterans Affairs Canada website). The program has options to send both traditional post cards as well as e-messages, and all necessary information is available on the Veterans Affairs Canada website (www.veterans.gc.ca).

• Check out the Peace Crane Project! This free global initiative invites students to fold an origami crane out of paper, write a message of peace on the crane’s wings, and then exchange it with another student from somewhere else in the world. While this project is aimed to empower youth to make a difference in their community, peace is put into perspective by war, conflict, and by those who have served and continue to serve today. To register, see peacecraneproject.org.


À 11 heures, le 11e jour du 11e mois, les Canadiens de tous les âges sont invités à rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi notre pays et ont fait le sacrifice de leur vie. Pour certains, cela peut tout simplement être un moment de silence. Pour d’autres, cela peut être une visite à la tombe d’un être cher.

Au sein des FAC, les cérémonies du jour du Souvenir attirent beaucoup de monde. Elles sont organisées par les légions royales canadiennes, et se déroulent normalement dans les parcs commémoratifs et les centres communautaires. Ces cérémonies étant accessibles au public, les militaires comme les civils y sont les bienvenus.

Ces cérémonies sont une façon d’honorer la mémoire des forces armées de notre pays, en tissant des liens utiles entre les anciens combattants, les militaires en service actif et le public. Cela étant, elles durent souvent entre une et deux heures et l’on peut y entendre des poèmes, des lectures, de la musique, déposer des fleurs, et écouter l’hymne national. Même si ces cérémonies conviennent avant tout aux adultes, elles ne sont pas toujours suivies par les familles qui ont des enfants ou des animaux domestiques.

Voici donc plusieurs manières conviviales pour les familles de rendre hommage au « Jour du coquelicot » du Canada cette année.

• Il y a la traditionnelle Campagne du Coquelicot, organisée chaque année par la Légion royale canadienne. Des coquelicots artificiels sont mis en vente le 25 octobre, et ce, jusqu’au 11 novembre. La Campagne du Coquelicot est organisée grâce à des dons, de sorte que ceux qui n’ont pas d’argent à donner peuvent néanmoins assurer les troupes de leur appui. Les fonds recueillis servent directement à venir en aide aux anciens combattants et à leurs familles. Faites de cette activité une activité conviviale pour les familles en demandant à votre conjoint ou vos enfants de vous accompagner pour acheter des coquelicots.

• Même s’ils ne sont pas distribués par la Légion royale canadienne, des coquelicots blanc et mauve peuvent être arborés aux côtés des coquelicots rouges. Les coquelicots blancs symbolisent le souvenir et sont un signe de paix; alors que les coquelicots mauves commémorent les animaux victimes de la guerre.

• Visitez l’un des monuments aux morts du Canada. C’est une excellente façon pour les enfants de comprendre toute l’importance du jour du Souvenir dans un environnement où ils peuvent poser des questions, toucher les statues et même lire des plaques. Dans la région, nous avons le parc des Casques bleus, situé à Angus, le Musée militaire de la BFC Borden, et le parc à la mémoire du major général Worthington (« Tank Park ») situé à la BFC Borden. Tous sont ouverts au public et aux militaires.

• Si vous ne pouvez pas assister à une cérémonie du jour du Souvenir ou à une cérémonie commémorative avec votre famille, vous pouvez aller découvrir le Mur commémoratif virtuel de la Légion, qui est disponible sur son site Web (www.legion.ca). Ce monument expose les photos d’anciens combattants des FAC tombés au combat. Le mur virtuel est mis à jour chaque année pour y inclure de plus en plus de photos. Les soumissions peuvent se faire en ligne si vous tenez à ce qu’un être qui vous est cher y figure.

• Participez aux cartes postales de la paix. Par le biais de ce programme du ministère des Anciens Combattants, les jeunes ont la possibilité d’envoyer des cartes postales qui « contiennent des messages de remerciement à l’intention de tous ceux et celles qui ont servi le Canada en temps de guerre, dans le cadre d’un conflit militaire ou en temps de paix ou qui continuent de servir les Forces armées canadiennes » (site Web d’Anciens Combattants Canada). Ce programme offre la possibilité d’envoyer à la fois des cartes postales traditionnelles et des messages électroniques, et tous les renseignements nécessaires se trouvent sur le site Web d’Anciens Combattants Canada (www.veterans.gc.ca).

• Découvrez le projet Grue de la paix! Cette initiative mondiale gratuite permet aux étudiants de fabriquer une grue en origami avec du papier, de rédiger un message de paix sur les bras de la grue et de l’échanger avec un autre étudiant d’un autre pays du monde. Alors que ce projet a pour but d’habiliter les jeunes à améliorer le sort de leur collectivité, la paix est mise en perspective par la guerre, les conflits, tous ceux et celles qui ont servi leur pays et qui continuent de le servir aujourd’hui. (Pour vous inscrire, consultez peacecraneproject.org.)

By/Par: Zoe Côtê