Home Community Juno the Polar Bear promoted to Honorary Master Corporal at the Toronto...

Juno the Polar Bear promoted to Honorary Master Corporal at the Toronto Zoo

160
From left to right: Brigadier-General Conrad Mialkowski, Commander of 4th Canadian Division and Joint Task Force Central with Dolf DeJong, Toronto Zoo CEO; Juno the polar bear with her Certificate of Appreciation / De gauche à droite : le brigadier-général Conrad Mialkowski, commandant de la 4e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Centre) à côté de Dolf DeJong, chef de la direction du Zoo de Toronto; et Juno, l’ourse polaire avec son certificat de reconnaissance.

On Thursday, November 12, representatives from the Toronto Zoo and the Canadian Army gathered to celebrate the fifth birthday of female polar bear Juno where she received the promotion to Honorary Master Corporal. 

Juno was born on November 11, 2015 and when she was born, Toronto Zoo Staff gave her the nickname Juno in honour of Juno Beach. The Canadian landings on the Juno Beach Sector of the Normandy coast were one of the most successful operations carried out on D-Day, during World War II. Zoo staff made the nickname official, as it embodies Canadian pride which is fitting as polar bears are Canada’s national treasures. When Juno was first introduced to the public in February 2015, she was officially adopted by the Canadian Army and received the special honorary ranking of Private at that time. In November 2016, coinciding with Juno’s first birthday she was promoted to the prestigious ranking of Honorary Corporal. She was and continues to be the only polar bear to be honored and ‘bear’ a rank in the Canadian Army.

“By promoting Juno to the rank of Honorary Master Corporal, we continue to recognize her as a valued member of the Canadian Army community and we recognize her ongoing growth and development. In her short career, Juno has demonstrated her strength, bravery, agility and resilience – at home and while on an 18-month deployment on Op SOCIALIZATION in Winnipeg. There she advanced her leadership skills and we are confident that she will continue her development as a polar bear and a proud member of the Canadian Army,” says Brigadier-General Conrad Mialkowski, Commander of 4th Canadian Division and Joint Task Force Central.


“We are truly honoured that the Canadian Army has promoted Juno to Master Corporal as she continues to be an outstanding ambassador for her counterparts in wild,” says Dolf DeJong, CEO, Toronto Zoo. “The mission of your Toronto Zoo is to connect people, animals, and conservation science to fight extinction and polar bears continue to be an iconic symbol of strength and survival for threatened and at-risk Canadian species. Juno and the other polar bears that call the Toronto Zoo home, play an integral role in educating our guests about the direct impact of climate change and the loss of sea ice that directly impacts polar bears in the wild,” he added.

At five-years-old, she is just coming into her first reproductive year, but she still has some growing to do and is considered a small bear compared to her mom Aurora and Aunt Nikita. Juno is getting more confident around other polar bears and is taking big steps in her voluntary behavioural training sessions and learning all the behaviours that the older bears know, which helps the Zoo’s Wildlife Care Keeper Team provide cooperative care to the bears. As an example, the Toronto Zoo polar bears are trained to allow voluntary injections for vaccines and blood draws.

Juno represents a heartwarming journey of survival, one where expert Toronto Zoo Wildlife Health and Wildlife Care staff worked around the clock to save a vulnerable species. Juno, just like her brothers Hudson and Humphrey, are great Arctic Ambassadors for polar bears everywhere. These ambassadors help to spread the word on how each person can make a difference and help save this vulnerable species and raise awareness about how our daily actions are contributing to climate change and impacting polar bears through the melting of the Arctic sea ice. Your Toronto Zoo’s Tundra Trek is home to the Zoo’s five polar bears, Aurora, Nikita, Hudson, Humphrey and Juno. The Tundra Trek area of the Zoo focuses on climate change and its effects on species conservation.

As a leader in conservation and species survival, the Toronto Zoo is involved in collaborative research projects with multiple accredited zoos and organizations to help better understand polar bear reproductive biology, nutrition, and provide valuable information to support polar bear education, research and conservation efforts in the wild. These organizations include Polar Bears International (PBI), Parks Canada, the North American Species Survival Program (SSP), York University, University of Guelph and Acres for the Atmosphere.

By Capt Stacie Nelles, Public Affairs Officer, Canadian Armed Forces


Receive the Borden Citizen right in your inbox!

Published each week on Fridays, we send out a highlight reel of articles and information on events happening around base and in the community.

Follow the Borden Citizen on Facebook and Instagram for more photos, news and events.


Juno, l’ourse polaire, promue au grade de caporal-chef honoraire au Zoo de Toronto

Le jeudi 12 novembre, des représentants du Zoo de Toronto et de l’Armée canadienne se sont rassemblés pour souligner le cinquième anniversaire de l’ourse polaire Juno à l’occasion duquel elle s’est vu promouvoir au grade de caporal-chef honoraire.

Juno est née le 11 novembre 2015 et à sa naissance, les employés du Zoo de Toronto l’ont affublée du surnom de Juno en l’honneur de Juno Beach. Les débarquements canadiens dans le secteur de Juno Beach sur la côte normande ont été l’une des opérations les plus fructueuses menées le jour‑J, pendant la Deuxième Guerre mondiale. Les employés du zoo ont officialisé ce surnom, car il incarne la fierté du Canada vu que les ours polaires sont l’un des trésors nationaux du Canada. Lorsque Juno a pour la première fois été présentée au public en février 2015, elle a été officiellement adoptée par l’Armée canadienne et a reçu le grade honorifique de soldat à l’époque. En novembre 2016, soit le jour du premier anniversaire de Juno, elle a été promue au prestigieux grade de caporal honoraire. Elle est et continue d’être le seul ours polaire à mériter cet honneur et à avoir un grade dans l’Armée canadienne.

« En promouvant Juno au grade de caporal-chef honoraire, nous continuons de la considérer comme un précieux membre de l’Armée canadienne et nous rendons honneur à sa croissance et à son épanouissement soutenus. Au cours de sa brève carrière, Juno a démontré sa vigueur, son courage, sa flexibilité et sa résilience – aussi bien à Toronto que lors d’un déploiement de 18 mois dans le cadre de l’Op SOCIALIZATION à Winnipeg. C’est dans cette ville qu’elle a aiguisé ses talents de leadership et nous sommes totalement convaincus qu’elle poursuivra son développement à titre d’ourse polaire et de fière membre de l’Armée canadienne », affirme le brigadier-général Conrad Mialkowski, commandant de la 4e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Centre).

« C’est pour nous un véritable honneur que l’Armée canadienne ait promu Juno au grade de caporal-chef, car elle continue d’être l’ambassadrice exceptionnelle de ses homologues demeurés à l’état sauvage », déclare Dolf DeJong, chef de direction du Zoo de Toronto. « La mission du Zoo de Toronto consiste à mettre en rapport les gens, les animaux et les experts en sciences de la conservation pour lutter contre l’extinction des ours polaires et pour que ceux‑ci continuent d’être un symbole emblématique de la vigueur et de la survie des espèces menacées et en péril au Canada. Juno et les autres ours polaires dont le Zoo de Toronto est le foyer, jouent un rôle intégral dans l’éducation de nos invités sur les incidences directes des changements climatiques et sur la diminution des glaces de mer qui a des répercussions directes sur les ours polaires à l’état sauvage », ajoute‑t‑il.

À cinq ans, elle entre tout juste dans sa première année de vie féconde, mais elle a encore une certaine période de croissance à faire et est considérée comme un petit ours par rapport à sa mère Aurora et à sa tante Nikita. Juno est de plus en plus sûre d’elle au contact des autres ours polaires et elle fait de grands pas pendant ses séances de dressage comportemental volontaires où elle apprend tous les comportements que les plus vieux ours connaissent déjà, ce qui aide l’équipe de soignants des espèces fauniques du zoo à prodiguer des soins coopératifs à tous les ours. À titre d’exemple, les ours polaires du Zoo de Toronto suivent des séances de dressage pour permettre les vaccinations et les prélèvements de sang volontaires.

Juno symbolise un périple réconfortant de survie, un périple où l’équipe d’experts qui prend soin des espèces fauniques et de leur santé au Zoo de Toronto travaille 24 heures par jour pour sauver une espèce vulnérable. Tout comme ses frères Hudson et Humphrey, Juno est une excellente ambassadrice de l’Arctique auprès des ours polaires du monde entier. Ces ambassadeurs contribuent à faire passer le mot sur la façon dont chaque personne peut faire une différence et aider à sauver cette espèce vulnérable et à sensibiliser les gens à la manière dont nos gestes quotidiens contribuent aux changements climatiques et ont des répercussions sur les ours polaires à cause de la fonte des glaces de mer de l’Arctique. Le Tundra Trek du Zoo de Toronto accueille les cinq ours polaires du zoo, Aurora, Nikita, Hudson, Humphrey et Juno. Le secteur du zoo appelé Tundra Trek est consacré aux changements climatiques et à des essais sur la conservation des espèces.

À titre de dirigeant de la conservation et de la survie des espèces, le Zoo de Toronto participe à des projets de recherche concertée avec de nombreux zoos et organisations certifiés afin d’aider à mieux comprendre la biologie de reproduction de l’ours polaire et sa nutrition, et à fournir des renseignements précieux à l’appui des activités d’éducation, de recherche et de conservation des ours polaires dans la nature. Parmi ces organisations, mentionnons Polar Bears International (PBI), Parcs Canada, le Programme de survie des espèces nord-américaines (PSE), l’Université York, l’Université de Guelph et Acres for the Atmosphere.


Recevez le Citoyen de Borden directement dans votre boîte de courriel!

Tous les vendredis, nous vous enverrons des faits saillants et de l’information sur les événements qui ont lieu sur la base et dans la communauté.

Suivez le Citoyen de Borden sur Facebook et Instagram pour voir d’autres photos, nouvelles et événements.