Home CFB Borden Looking for answers

Looking for answers

244

Dear CCMS,

I am a proud CAF member and lesbian. I have served for two years and plan to make the Forces a career. Although very comfortable with my own sexuality, I keep a very low profile as some co-workers make derogatory comments and use cruel words to describe members of the LGBTQ2+ community.  How should I deal with this as I am finding myself becoming increasingly resentful? 

At Conflict and Complaint Management Services (CCMS) offices, conflicts and complaints come in many forms; while the majority of issues can be dealt with using available mechanisms and resources at the CCMS Agent’s disposal, it’s more difficult to change perceptions people have. Particularly, when beliefs originate from a foundation of ignorance, prejudice, or fear.    

If you have been the subject of unacceptable comments or actions by an individual or group, then you could have justification to submit a Harassment Complaint under the 13 Grounds of 

Discrimination, through the Canadian Human Rights Act (CHRA).  Furthermore, inappropriate behaviour whether physical or not, falls under Operation HONOUR and consequently, it should be reported.  DAOD 5019-0 has been updated to define hateful conduct.

Knowing and educating people about Operation HONOUR and their Human Rights are two excellent steps towards creating positive change.  Furthermore, The Defence Team Pride Network (DTPN) and Positive Space Ambassadors are also excellent resources to connect with. We encourage you to speak with a CCMS Agent to gain all the necessary information that will assist with making an informed decision on suitable course of action(s). 

Intranet :

Internet:


À la recherche de réponses

Cher SGCP,

Je suis fière d’être lesbienne et membre des FAC. Je suis militaire depuis deux ans et je prévois faire une carrière dans les Forces. Bien que je suis à l’aise, j’ai tendance à garder la discrétion en ce qui a trait à ma sexualité car certains collègues font des commentaires désobligeants et utilisent des mots cruels pour décrire les membres de la communauté LGBTQ2 +. Comment dois-je faire face à cela alors que je deviens de plus en plus rancunière?

Les plaintes se présentent sous plusieurs formes aux Services de gestion de conflits et des plaintes.  Alors que la majorité des problèmes peuvent être traités en utilisant les mécanismes et les ressources disponibles à la disposition des Agent SGCP, changer les perceptions des gens est parfois un défi et ceci, surtout lorsque les croyances proviennent d’un état d’ignorance, de préjugés ou de peur.

Si vous avez fait l’objet de commentaires ou d’actions inacceptables de la part d’un individu ou d’un groupe, vous êtes certainement justifiée de déposer une plainte de harcèlement en vertu des 13 motifs de distinction illicite, en vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne (LCDP). De plus, tout comportement inapproprié, physique ou non, relève de l’Opération HONOUR et, par conséquent, il doit être signalé.  Les DOAD 5019-0 ont été mises à jour et définit et aborde la conduite haineuse.

Connaître et éduquer les gens sur l’Opération HONOUR et leurs droits de la personne sont deux excellentes étapes vers la création d’un changement positif. De plus, le Réseau de la fierté de l’équipe de la défense set les Ambassadeurs / Ambassadrices de l’espace positif sont également d’excellentes ressources pour se connecter. Nous vous encourageons à parler à un Agent des SGCP pour obtenir de plus amples informations afin de vous aider à prendre une décision informée sur les mesures appropriées.

Intranet :

Internet: