Home Featured Stories National Indigenous History Month and the CAF (I)

National Indigenous History Month and the CAF (I)

325

For the eleventh year, Canadians unite to honour Indigenous “history, heritage, and diversity” throughout the month of June.

National Indigenous History Month was created after a unanimous motion was passed in the House of Commons in 2009. The observance is an opportunity to celebrate the contributions and cultures of First Nation, Inuit and Métis communities across the country.

Over the next 30 days, the Borden Citizen will highlight prominent Indigenous figures within the CAF, recognizing how this community has, and continues, to provide support to the armed forces and the rest of Canada. 

This week, we’re featuring Tommy Prince, one of only 59 Canadians awarded the Silver Star during the Second World War.

Born in Scanterbury, Manitoba, Prince grew up with 10 siblings. He enlisted in the Military in 1940 at the age of 24, serving with the Royal Canadian Engineers. 

“As soon as I put on my uniform, I felt [like] a better man,” he said. 

After two years, he began training with the 1st Canadian Special Service Battalion as a paratrooper. This Battalion soon merged with an American unit, creating an elite group of 1600 specially trained soldiers. It was known as the 1st Special Service Force – or “the Devil’s Brigade.”

Tommy Prince
Photo Courtesy of Veterans Affairs Canada

In his most iconic reconnaissance mission, Sgt Prince’s communication line was severed by an explosion while spying on the Germans in Italy. 

“Unfazed, [Prince] donned civilian clothing, grabbed a hoe and, in full view of German soldiers, acted like a farmer weeding his crops” (Veterans Affairs). Slowly, he moved along the field, quickly reconnecting the wires, and remaining entirely inconspicuous. 

In addition to this, Sgt Prince is known for walking 70 km across harsh, mountain terrain in southern France to report information to his brigade. 

His “courage and utter disregard for personal safety were an inspiration to his fellows and a marked credit to his unit,” said his citation (a formal mention by his superiors of outstanding performance in battle).

Prince was awarded the Silver Star and Military Medal for his valiant service to Canada, which he received at Buckingham Palace after the war’s end. 

It’s National Indigenous History month! We’re raising awareness by highlighting the lives and careers of Indigenous CAF members – message us or comment to nominate a member from CFB Borden.


Le Mois national de l’histoire autochtone et les Forces armées canadiennes

Pour une onzième année, les Canadiens célèbrent « l’histoire, l’héritage et la diversité » des peuples autochtones tout au long du mois de juin.

Le Mois national de l’histoire autochtone a été créé à la suite d’une motion adoptée à l’unanimité à la Chambre des communes en 2009. Cette commémoration est l’occasion de célébrer les contributions et les cultures des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis partout au pays.

Au cours des 30 prochains jours, le Citoyen Borden Citizen présentera des personnalités autochtones éminentes au sein des Forces armées canadiennes (FAC), reconnaissant ainsi la façon dont cette communauté a apporté et continue d’apporter son soutien aux forces armées et au reste du Canada. 

Cette semaine, nous mettons en vedette Tommy Prince, l’un des 59 Canadiens ayant reçu la Silver Star pendant la Seconde Guerre mondiale.

Né à Scanterbury, au Manitoba, Prince a grandi avec dix frères et sœurs. Il s’est enrôlé dans l’armée en 1940 à l’âge de 24 ans, en servant dans le Corps du Génie royal canadien. 

« Dès que j’ai mis mon uniforme, je me suis senti [comme] un homme meilleur », a-t-il déclaré. 

Après deux ans, il a commencé à s’entraîner avec le 1er Bataillon canadien de service spécial en tant que parachutiste. Ce bataillon a rapidement fusionné avec une unité américaine, créant un groupe d’élite de 1 600 soldats spécialement formés. Il était connu sous le nom de Première Force de Service spécial ou Brigade des diables.

Lors de sa mission de reconnaissance la plus emblématique, la ligne de communication du Sgt Prince a été coupée par une explosion alors qu’il espionnait les Allemands en Italie. 

« Imperturbable, [Prince] s’est habillé en civil, a pris une bêche et, sous les yeux des soldats allemands, a agi comme un fermier qui sarcle ses cultures » (Anciens Combattants Canada). Lentement, il s’est déplacé sur le terrain, reconnectant rapidement les fils, et restant tout à fait discret. 

En outre, le Sgt Prince est connu pour avoir marché 70 km à travers des terrains montagneux et difficiles dans le sud de la France pour rapporter des informations à sa brigade. 

Son « courage et son mépris total pour sa sécurité personnelle ont été une source d’inspiration pour ses camarades et ont fait honneur à son unité », peut-on lire dans sa citation (une mention officielle de ses supérieurs pour ses performances exceptionnelles au combat).

Prince a reçu la Silver Star et la Médaille militaire pour les vaillants services qu’il a rendus au Canada. Ces marques de reconnaissance lui ont été remises au palais de Buckingham après la fin de la guerre. 

C’est le Mois national de l’histoire autochtone! Nous sensibilisons le public en mettant en lumière la vie et la carrière des membres autochtones des FAC – envoyez-nous un message ou un commentaire pour proposer la candidature d’un membre de la BFC Borden.

By/Par Zoe Côté