Home CFB Borden 3rd Canadian Ranger Patrol Group National Indigenous History Month and the CAF (II)

National Indigenous History Month and the CAF (II)

591

For the eleventh year, Canadians unite to honour Indigenous “history, heritage, and diversity” throughout the month of June.

National Indigenous History Month was created after a unanimous motion was passed in the House of Commons in 2009. The observance is an opportunity to celebrate the contributions and cultures of First Nation, Inuit and Métis communities across the country.

Over the next 30 days, the Borden Citizen will highlight prominent Indigenous figures within the CAF, recognizing how this community has, and continues, to provide support to the armed forces and the rest of Canada. 

This week, we’re featuring the 3rd Canadian Ranger Patrol Group (CRPG), whose headquarters is located at CFB Borden.

A group of people posing for the camera

Description automatically generated
Canadian Rangers await the arrival of the commander of the 4th Canadian Division. Credit: 3 CRPG.

Although Indigenous military personnel have filled many roles, a number choose to serve with the Canadian Rangers. This army reserve group uses their knowledge of the land to help maintain a military presence in Canada’s north as well as areas on the east and west coast. 

The 3rd CRPG commands the ranger patrols in Northern Ontario in the remote inland and coastal regions.

As a specialized component of the CAF, “Rangers are trained to provide early warning, territorial surveillance and reconnaissance capabilities” (Canadian Army). Additionally, they provide humanitarian assistance, search and rescue and rapid response for disasters. 

Members of the 3rd CRPG must be highly skilled and knowledgeable – as the nearest regular soldiers are stationed hundreds of kilometers away from where they operate.

The area patrolled by Canadian Rangers in Ontario is home to over 50,000 people in 49 First Nation communities. There are more than a thousand polar bears, over 16,000 caribou, and many other species of wildlife spread throughout the rugged coastal and land areas, such as walruses, seals and deer. 

Click here to learn more about Canadian Rangers across Canada!


Le Mois national de l’histoire autochtone et les FAC (II)

Pour la onzième année, les Canadiens s’unissent pour rendre hommage à « l’héritage et la diversité » des peuples autochtones tout au long du mois de juin.

Le Mois national de l’histoire autochtone a été créé en 2009, après qu’une motion ait été adoptée à l’unanimité à la Chambre des communes. Le Mois national de l’histoire autochtone et la Journée nationale des Autochtones nous donnent l’occasion de célébrer les cultures des Autochtones, des Inuits et des Métis de partout au Canada, ainsi que leurs contributions.

Au cours des 30 prochains jours, le Citoyen Borden présentera des personnes autochtones marquantes au sein des FAC, afin de souligner l’appui que la communauté autochtone a offert et continue d’offrir aux forces armées et au reste du Canada. 

Cette semaine, nous vous présentons le 3e Groupe de patrouille des Rangers canadiens (3 GPRC), dont le quartier général est situé à la BFC Borden.

A group of people posing for the camera

Description automatically generated
Les Rangers canadiens attendent l’arrivée du commandant de la 4e Division du Canada. Photo : 3 GPRC.

Bien que les militaires autochtones aient rempli plusieurs rôles, un certain nombre d’entre eux ont choisi de servir dans les Rangers canadiens. Le groupe de la Réserve de l’Armée canadienne met ses connaissances du territoire à profit afin de contribuer à maintenir une présence militaire dans le Nord du Canada, ainsi que dans des régions de la côte Est et de la côte Ouest. 

Le 3 GPRC commande les patrouilles des Rangers canadiens dans les régions intérieures et côtières éloignées du Nord de l’Ontario.

Les Rangers canadiens constituent un volet spécialisé des FAC; « ils ont reçu l’entraînement voulu pour fournir une alerte avancée, surveiller le territoire et exécuter des missions de reconnaissance » (Armée canadienne). De plus, ils fournissent de l’aide humanitaire, des services de recherche et de sauvetage ainsi qu’une intervention rapide en cas de catastrophe. 

Les militaires du 3 GPRC doivent être hautement qualifiés et compétents, puisque les soldats de la Force régulière les plus près sont en service à des centaines de kilomètres de l’endroit où le 3 GPRC exerce ses activités.

Plus de 50 000 personnes dans 49 collectivités des Premières nations vivent dans le territoire où les Rangers canadiens effectuent des patrouilles dans le Nord de l’Ontario. On y dénombre aussi plus de 1 000 ours polaires, plus de 16 000 caribous et plusieurs autres espèces d’animaux sauvages dispersées dans les régions côtières et terrestres accidentées, tels que des morses, des phoques et des chevreuils. 

Cliquez ici pour en apprendre davantage au sujet des Rangers canadiens de partout au Canada!

By/Par Zoe Côté