Home CFB Borden New Memorial Wall unveiled at the Chaplain School / Inauguration d’un nouveau...

New Memorial Wall unveiled at the Chaplain School / Inauguration d’un nouveau mur commémoratif au Centre-école des aumôniers

136
Padre LCol Gordon Mintz speaks at the unveiling/ Discours de l’aumônier Lcol Gordon Mintz pendant l’inauguration

On the afternoon of 6 Feb, the Canadian Forces Chaplain School and Centre (CFChSC) unveiled their Memorial Wall – a dedication to Padres who made the ultimate sacrifice. 

The crafted, wooden memorial can be seen on the second floor of building P-153 near the Sacred Space room and features encased photos of the fallen complemented with metal name plaques.

Nearly 100 individuals, civilian and military alike, gathered around the memorial to witness its unveiling by CFB Borden Commander, Col Atherton and the Chaplain General, Major-General Guy Chapdelaine. This was followed by several readings, taken from the written accounts of fellow soldiers, which featured stories of Padres who fought in the First and Second World Wars. 

As the fallen chaplains’ stories were spoken, tears could be seen welling in the eyes of many attendees; the impact these individuals had on the lives of their fellow soldiers was felt by all.


Le 6 février, en après-midi, le Centre-école des aumôniers des Forces canadiennes (CEAFC) a dévoilé son mur commémoratif – en reconnaissance des aumôniers qui ont fait le sacrifice ultime. 

Le mur commémoratif en bois est visible du deuxième étage du bâtiment P-153, près de la salle de l’espace sacré. Il présente des photos des soldats tombés au combat, ainsi que des plaques de métal portant leur nom.

Près de 100 personnes, civils et militaires, se sont rassemblées autour du mur commémoratif pour assister à son inauguration par le commandant de la BFC Borden, le Col Atherton et l’aumônier général, le Major-général Guy Chapdelaine. Cette cérémonie a été suivie de plusieurs lectures, tirées de récits écrits par des compagnons d’armes, qui présentaient des histoires d’aumôniers ayant combattu pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale.

Pendant que les récits des aumôniers tombés au combat étaient racontés, des larmes ont coulé dans les yeux de nombreux participants; l’incidence que ces personnes ont eue sur la vie de leurs compagnons d’armes a été ressentie par tous.

By/Par: Zoe Côté