Home National Seamless Canada initiative progresses with provinces and territories during the Ottawa symposium...

Seamless Canada initiative progresses with provinces and territories during the Ottawa symposium / L’initiative Canada Sans Faille effectue des progrès auprès des provinces et des territoires lors du symposium d’Ottawa

111

Canadian Armed Forces members and their families are now one step closer to experiencing a “Seamless Canada”, when they relocate across the country during the course of their careers.

Department of National Defence (DND) and Canadian Armed Forces (CAF) representatives met for two days in Ottawa on December 5-6, 2018 with counterparts from all 13 provinces and territories to advance the Seamless Canada initiative, first initiated this past summer.

National Defence launched Seamless Canada on June 27 to improve the coordination of relocation services across the country, when CAF members and their families move to a different province or territory. The Ottawa symposium focussed on finding ways to streamline and enhance services across governments on issues specific to CAF members and their families.

CAF members are required to relocate across Canada throughout their careers. A Canadian Forces Ombudsman report released in 2013 found that relocation is a major cause of stress and strain for military families, who can expect to move three times more frequently than the average civilian over the course of a member’s career in the CAF. Specific stressors include access to healthcare, employment, child care and education, which all come under provincial and territorial jurisdictions.

General Jonathan H. Vance, Chief of the Defence Staff and Ms. Jody Thomas, Deputy Minister of National Defence, set the tone for the December meetings with their opening remarks.

“Improving services across Canada for Canadian Armed Forces members and their families is a must,” General Vance said. “Moving is a challenging experience even in the best conditions, and I am committed to helping make things easier and less stressful when they relocate across the country.” Ms. Thomas added, “With military families moving frequently in service of their country, relocation is absolutely one of the most difficult parts of military life.”

The Ottawa roundtable discussions centred on health care, spousal employment, and education and childcare. The participants also worked on shaping the governance of the Seamless Canada framework and deciding on a strategic, long-term path to improving how military families can better transition between the provinces and territories.

A number of military spouses, both male and female, have also featured prominently in shaping the Seamless Canada dialogue. They spoke to the assemblies in June and again in Ottawa this month about their personal experiences with relocation and how it has affected their families over the years.

Seamless Canada builds on steps already taken by provincial ministries in Alberta, Ontario, and New Brunswick that enhance services for military families. Several other provinces have also worked hand in hand with Military Family Resource Centres (MFRCs) in the past to streamline some services in those jurisdictions. Following the Toronto meeting in June, New Brunswick reiterated its support for Seamless Canada and announced a joint pilot project to help military families, according to a news release issued by the province.

The Ontario government has announced that it will set up a new “hotline” in support of military families, to help them navigate provincial government services when they are transferred to Ontario bases.

The Honourable Harjit S. Sajjan, Minister of National Defence, also emphasized his support for the Seamless Canada initiative during the two-day Ottawa symposium.

“The wellbeing of the women and men of our Canadian Armed Forces and their families is my priority. Relocations can be a difficult experience for members and their families, and we are committed to resolving issues and easing that burden. We thank the provinces and the territories for working collaboratively to find solutions that will improve the lives of Canada’s military families.”

The Seamless Canada working group has agreed to continue meeting regularly to improve services across provinces and territories to help ease the burden placed upon CAF members and their families when they relocate.

Seamless Canada supports Canada’s Defence Policy, Strong, Secure, Engaged (SSE) by helping the CAF retain the talented people it recruits, while ensuring their wellbeing and looking after the best interests of their families. For additional information on how military members will be supported under Canada’s defence policy initiatives from when they join, throughout their careers, and after they become veterans, go to: Chapter One of Strong, Secure, Engaged (SSE).


Les membres des Forces armées canadiennes et leurs familles ont franchi un pas de plus vers le moment où ils pourront compter sur un « Canada Sans Faille » lorsqu’ils devront se réinstaller ailleurs au pays dans le cadre de leur carrière.

En effet, les 5 et 6 décembre 2018, des représentants du ministère de la Défense nationale (MDN) et des Forces armées canadiennes (FAC) ont participé à une rencontre de deux jours à Ottawa avec leurs homologues des treize provinces et territoires afin d’assurer la progression de l’initiative Canada Sans Faille.

Lancée par le MDN le 27 juin dernier, cette initiative a pour but d’améliorer la coordination d’un bout à l’autre du pays des différents services de réinstallation offerts aux membres des FAC et à leurs familles lorsqu’ils déménagent dans une province ou un territoire différent. Le symposium d’Ottawa visait ainsi à trouver des moyens de rationaliser et d’améliorer les services gouvernementaux afin de trouver des solutions aux enjeux propres aux militaires et à leurs familles.

Tout au long de leur carrière, les membres des FAC sont appelés à se réinstaller à divers endroits au Canada. Selon un rapport de l’Ombudsman des Forces canadiennes publié en 2013, les réinstallations sont une cause importante de stress pour les familles de militaires, et celles ci peuvent s’attendre à déménager jusqu’à trois fois plus souvent qu’une famille civile moyenne au cours de la carrière du militaire. Les facteurs de stress comprennent l’accès aux soins de santé, l’emploi, les services de garde et l’éducation, lesquels relèvent tous de compétences territoriales et provinciales.

Le général Jonathan H. Vance, chef d’état major de la défense, et Mme Jody Thomas, sous ministre de la Défense nationale, ont donné le ton aux rencontres de décembre par leurs propos d’accueil.

« L’amélioration des services prodigués à l’échelle du Canada aux membres des Forces armées canadiennes et à leur famille est essentielle, a déclaré le général Vance. Déménager représente tout un défi, et ce, même dans des conditions optimales; je m’engage à rendre les choses plus faciles et moins stressantes pour les militaires et les membres de leur famille lorsqu’ils se réinstallent ailleurs au pays. » À ces propos, Mme Thomas a ajouté : « Les familles de militaires doivent déménager souvent pour servir leur pays, et la réinstallation est absolument l’un des aspects les plus difficiles de la vie militaire. »

Les discussions en table ronde organisées à Ottawa ont porté sur les soins de santé, l’emploi des conjoints, l’éducation et les services de garde d’enfants. Les participants se sont aussi employés à définir la gouvernance du cadre de Canada Sans Faille et à convenir d’une approche stratégique à long terme visant à améliorer la transition des familles de militaires entre les provinces et les territoires.

Des conjoints et des conjointes de militaires ont aussi grandement contribué à façonner le dialogue de Canada Sans Faille. Lors des assemblées de juin puis à nouveau ce mois ci, à Ottawa, ils ont fait part de leurs expériences personnelles liées à la réinstallation et des conséquences de celle ci sur leur famille au cours des années.

L’initiative Canada Sans Faille s’appuie sur des mesures déjà prises par les ministères provinciaux en Alberta, en Ontario et au Nouveau Brunswick afin d’améliorer les services offerts aux familles de militaires. Plusieurs autres provinces ont aussi collaboré étroitement avec les Centres de ressources pour les familles des militaires (CRFM) dans le passé afin de rationaliser certains services offerts sur leur territoire. Après la rencontre tenue à Toronto en juin dernier, le Nouveau Brunswick a réaffirmé son soutien envers Canada Sans Faille et a annoncé la mise sur pied d’un projet pilote conjoint pour aider les familles de militaires, selon un communiqué publié par la province.

De son côté, le gouvernement ontarien a annoncé (article paru en anglais seulement) qu’il comptait créer une nouvelle ligne d’assistance pour les familles de militaires afin de les aider à explorer les différents services provinciaux à leur disposition quand ils sont transférés à une base ontarienne.

L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a aussi souligné son soutien envers l’initiative Canada Sans Faille pendant le symposium de deux jours à Ottawa.

« Le bien être des femmes et des hommes au sein de nos Forces armées armées et de leurs familles constitue ma priorité. Les déménagements peuvent s’avérer une expérience difficile pour les militaires et leurs familles, et nous sommes résolus à résoudre les problèmes et à alléger ce fardeau. Nous remercions les provinces et les territoires de travailler en collaboration pour trouver des solutions qui faciliteront la vie des familles des militaires canadiens. »

Le groupe de travail de Canada Sans Faille a accepté de continuer de se rencontrer régulièrement afin d’améliorer les services offerts dans les provinces et les territoires et d’alléger le fardeau imposé aux membres des FAC et à leurs familles quand ils doivent procéder à une réinstallation.

L’initiative Canada Sans Faille appuie la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement (PSE) en aidant les FAC à maintenir en poste les personnes talentueuses qu’elles recrutent, ainsi qu’à assurer leur bien être et à veiller à l’intérêt supérieur de leurs familles. Pour en savoir plus sur le soutien offert aux militaires par l’entremise des initiatives de PSE dès leur enrôlement, tout au long de leur carrière et au moment de leur retraite en tant que vétérans, consultez le chapitre 1 de la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement.