Home CFB Borden Spiritual Resiliency through prayer | La prière favorise la résilience spirituelle

Spiritual Resiliency through prayer | La prière favorise la résilience spirituelle

100

As human being we all experience pain and suffering

We face many challenges and difficulties in life and cope with them through different means. Many things may help us to overcome challenges. 

How can we bounce back from life setbacks and challenges? How can we adopt a positive attitude and be more hopeful and resilient? In other words, how can we develop coping skills? Sometimes, it is the support of our loved ones, sometimes it is our faith in God that helps us to hold on. In some situations, it is our faith community or our social circle whereas more often it is a combination of all of these that help us cope with difficulties. For many, spirituality provides great strength when coping with challenges of life. Among so many tools to better cope and to increase our spiritual resiliency, we will focus on prayer as a tool in this article. Prayer is an important aspect of our spiritual life.

Studies suggest prayer is helpful when coping with stressful events and overwhelming negative emotions. Seeking comfort from a higher power or divinity may provide relief and allow us to realize that we are not alone in whatever we are experiencing.  One of the most important aspects of prayer along with sharing the burden with the more powerful one, is perhaps realizing that we are not in control of everything and that we are in need of help from a higher power who is in control of hard situations and who can help us and change such situations for the better.

 In the Qur’an, it is written, “… (O Messenger) when My servants ask you about Me, then surely I am near: I answer the prayer of the suppliant when he/she prays to Me” (Qur’an 2:186). Similarly, in the Holy Bible it is written, “Do not be anxious about anything, but in everything by prayer and supplication with thanksgiving let your requests be made known to God” (Philippians 4:6). Another Qur’anic verse says, “Seek help through patience and prayer; God stands alongside the patient” (Qur’an 2:153). Patience and prayer are important spiritual tools when dealing with hard situations. However, they are not static states, rather, one needs to actively engage in both. For instance, when one is unhappy about his/her current state it is essential that he/she actively engages himself/herself in the situation to improve it. This is called an “active prayer,” in other words praying through our actions. For instance, when literally asking for God’s help through the tongue (speech) before an exam, students engage themselves in active prayer by actually studying for the exam to improve their grades while supported with the belief in God’s grace. 

In conclusion, prayer and supplication remind us that we are not alone in our struggles. We can always connect with God and seek His help. As Qur’an tells us, He is always near us; “Verily, with every difficulty there is relief. Verily, with every difficulty there is relief” (The Qur’an 94:5-6)

À titre d’êtres humains, nous devons tous composer de différentes façons avec des douleurs et des souffrances, ainsi qu’avec un grand nombre de défis et de difficultés. 


Il y a bien des choses qui peuvent nous aider à surmonter les problèmes qui se posent. Que faut-il faire pour retomber sur ses pattes en cas de revers ou d’obstacles? Que faut-il faire pour adopter une attitude positive et être plus optimiste et plus résilient? Ou, en d’autres termes, que faut-il faire pour acquérir des capacités d’adaptation? Parfois, c’est le soutien de nos êtres chers qui nous aide à tenir bon, alors que d’autres fois, c’est notre foi en Dieu. Dans certains cas, l’aide dont nous avons besoin pour surmonter des difficultés provient de notre groupe confessionnel ou de notre cercle social, mais le plus souvent, cette aide résulte de l’ensemble des facteurs qui entrent en jeu. Par ailleurs, pour bon nombre de gens, la spiritualité est une grande source de force face aux défis de la vie. Parmi les nombreux outils dont nous disposons pour faciliter notre adaptation et pour accroître notre résilience spirituelle, il y a la prière, et c’est sur quoi l’accent est mis dans le présent article, surtout que la prière revêt un aspect important de notre vie spirituelle.

Selon différentes études, la prière s’avère utile dans le contexte de circonstances stressantes ou d’émotions négatives accablantes. La recherche de réconfort auprès d’un être supérieur ou d’un être divin peut nous procurer un soulagement, sans compter qu’elle peut nous permettre de constater que nous ne sommes pas seuls à traverser une mauvaise passe. Outre le partage du fardeau avec le Tout-Puissant, un des aspects les plus importants de la prière réside probablement dans la prise de conscience du fait que nous n’avons pas le contrôle sur tout et que nous avons besoin de l’aide d’un être suprême, qui possède la maîtrise de situations difficiles, qui peut nous prêter main-forte et qui peut améliorer notre sort.

Le verset 2 :186 du Coran se lit comme suit : « Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui

Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. » Dans la même optique, on peut lire l’extrait suivant dans la sainte Bible : « Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces. » (Phillippiens 4:6) Par ailleurs, selon le verset 2:153 du Coran, « Ô les croyants! Cherchez secours dans l’endurance et la Salat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants. » Dans des situations qui sont difficiles, la patience et la prière constituent des outils spirituels précieux, mais il ne s’agit pas d’outils statiques, et il faut plutôt recourir activement à un mélange des deux. Par exemple, lorsqu’une personne est insatisfaite de sa situation actuelle, il est essentiel qu’elle s’implique dans cette situation en vue de l’améliorer. C’est ce qu’on appelle une « prière active » ou, autrement dit, une prière qui transpire des gestes que nous posons. Ainsi, lorsqu’un stagiaire demande carrément l’aide de Dieu en paroles avant un examen, il s’engage à effectuer une prière active en étudiant pour de vrai en vue d’obtenir une bonne note à l’examen, tout en se fiant à sa croyance en la grâce de Dieu. 

En conclusion, la prière et la supplication nous rappellent que nous ne sommes pas les seuls à devoir composer avec des difficultés. Nous pouvons toujours entrer en relation avec Dieu et solliciter Son aide. Il est toujours à nos côtés et, tel qu’en font état les versets 94 :5 et 6 du Coran : « À côté de la difficulté est, certes, une facilité! À côté de la difficulté est, certes, une facilité! »

By/Par: Capt. Suleyman Demiray (Padre) & LT. Serap Bulsen