Home CFB Borden Take a Breath – Crocodile Breathing

Take a Breath – Crocodile Breathing

652

The act of breathing is a movement pattern that often gets overlooked. Just like any other exercise such as a squat or deadlift, the movement pattern of breathing is a skill that can be improved and refined through corrective strategies and practise!

The objective of the crocodile breathing drill (also known as belly breathing) is to engage and strengthen the diaphragm which is the structure that is responsible for respiratory function. Another objective of this drill is to use the floor to create body awareness until this proper art of deep belly breathing becomes sustained throughout daily life and movement. 

Why is engaging the diaphragm important?

When you inhale, your diaphragm tightens and moves downward. This creates more space for the lungs to expand. When you exhale, the diaphragm relaxes. This deep belly breathing is important because it encourages full oxygen exchange in the respiratory system. Not using the diaphragm can lead to potential weakening and inefficiency of this muscle. 

The crocodile breathing drill can be used to improve breathing mechanics and it can also be incorporated into a cool-down or meditation session to slow down the heart rate and relax the nervous system. 

Steps

  1. Begin by lying on your stomach, so that your stomach is on the floor with your forehead on your hands, both palms down, one covering the other.
  2. Make sure your chest and arms are relaxed, your neck should also be relaxed and comfortable.
  3. Breathing into the lower abdomen, you should feel your stomach pressing into the ground.
  4. Inhale through your nose for 4 seconds.
  5. Exhale through your mouth for 4 seconds. 
  6. The air should expand in a 360-degree fashion filling the “canister” of your abdomen.

**Repeat this sequence for 3-5 minutes per day for optimal results

By Chelsey Tuck, TSAC-F, Fitness and Sports, PSP Borden


Prendre une bonne respiration – Respiration Crocodile

L’action du respire est un modèle de mouvement qui est souvent négligé. Comme tout autre exercice tel qu’un accroupi ou un soulevé de terre, le schéma de mouvement de la respiration est une compétence qui peut être améliorée et affinée grâce à des stratégies correctives et à la pratique! L’objectif de l’exercice de respiration crocodile (également connu sous le nom de respiration abdominale) est d’engager et de renforcer le diaphragme qui est la structure responsable pour la fonction respiratoire. Un autre objectif de cet exercice est d’utiliser le sol pour créer une conscience corporelle jusqu’à ce que cet art propre de la respiration profonde du ventre se maintienne tout au long de la vie et dans les mouvements quotidiens.

Pourquoi l’engagement du diaphragme est-il important?

Lorsque vous inspirez, votre diaphragme se resserre et descend. Cela crée plus d’espace pour que les poumons se dilatent. Lorsque vous expirez, le diaphragme se détend. Cette respiration profonde du ventre est importante car elle favorise un échange complet d’oxygène dans le système respiratoire. Ne pas utiliser le diaphragme peut entraîner un affaiblissement potentiel et une inefficacité de ce muscle.

L’exercice de respiration crocodile peut être utilisé pour améliorer la mécanique respiratoire et il peut également être incorporé à une séance de récupération ou de méditation pour ralentir le rythme cardiaque et détendre le système nerveux.

Étapes: 

  1. Commencez par vous allonger sur le ventre, de sorte que votre estomac soit au sol avec votre front sur vos mains, les deux paumes vers le bas, l’une couvrant l’autre.
  2. Assurez-vous que votre poitrine et vos bras sont détendus, votre cou doit également être détendu et confortable.
  3. En respirant dans le bas de l’abdomen, vous devriez sentir votre estomac se presser contre le sol.
  4. Inspirez par le nez pendant 4 secondes.
  5. Expirez par la bouche pendant 4 secondes.
  6. L’air devrait se dilater à 360 degrés en remplissant la «cartouche» de votre abdomen.

** Répétez cette séquence pendant 3-5 minutes par jour pour des résultats optimaux

Par Chelsey Tuck, TSAC-F, PSP Borden