Home CFB Borden “Take care of that kit – it’s the Queen’s property”/ «Prends soin...

“Take care of that kit – it’s the Queen’s property”/ «Prends soin de ce fourbi – c’est la propriété de la Reine»

114

I was 17 years old when a MCpl said this to me as he tossed me a green mesh laundry bag. I thought he was joking, but his tone and expression told me otherwise. So that laundry bag has made its way from CFB Rockcliffe in 1982 to St Jean for my BMOQ in 2016 and all the way to Cologne, Germany last summer. That MCpl expected me to be a good steward of all that the CAF put into my hands.

Stewardship is an important part of the CF Code of Values and Ethics. Stewardship when expanded to the caring for property, relationships and the duties entrusted to us is also a basic tenet of many faiths and philosophies. Recently the importance of environmental stewardship has been poignantly represented in the many images coming from the bush fires ravaging through Australia. Images of cyclists giving water to koala bears and other animals being treated by volunteers, professionals and organizations have flashed across news media. Countries like Canada are sharing resources to help combat these fires, and many people are responding to the devastation and destruction by making financial donations to support relief and to combat these fires.

Just as CAF members know that what we do as an individual member can have a positive or negative effect on mission and morale, all of us in and out of uniform need to recognize that we are called to be stewards of our local and global environments. We must always be cognisant that how we live out our stewardship can have an effect that is either positive or negative, not only personally but to other people and the environment. Both professional and moral (or faith) values call us to examine how we live and how we make decisions.

As a New Year’s resolution or reflection, I invite you to consider the ways that you are exercising good stewardship of your relationships, actions, decisions and all that is entrusted to your care. How might your next choice or action impact those around you locally and globally? 


J’avais 17 ans lorsqu’un cplc m’a dit cela en me lançant un sac à linge en filet vert. J’ai cru qu’il plaisantait, mais son ton et son expression m’ont dit le contraire… alors ce sac à linge a fait son chemin de la BFC Rockcliffe en 1982 à Saint-Jean pour ma QMB(O) en 2016, jusqu’à Cologne, en Allemagne, l’été dernier. Ce cplc s’attendait à ce que je sois un bon gardien de tout ce que les FAC mettent entre mes mains.

La notion des intendances des ressources est une importante partie du Code de valeurs et d’éthique du MDN et des FC. La portée des intendances des ressources lorsqu’elle englobe également le soin des biens, des relations et des tâches qui nous sont confiées constitue aussi un principe fondamental de nombreuses confessions religieuses et philosophies. Récemment, l’importance de la gérance de l’environnement a été représentée de façon dramatique dans les nombreuses images provenant des feux de brousse qui ont ravagé l’Australie. Des images de cyclistes qui donnent de l’eau aux koalas et d’autres animaux qui étaient soignés par des bénévoles, des professionnels et des organisations ont défilé dans tous les médias d’information. Des pays comme le Canada partagent leurs ressources pour aider à lutter contre ces incendies et de nombreuses personnes réagissent à la dévastation et à la destruction en versant des dons en argent pour appuyer les secours et combattre les incendies.

Comme les membres des FAC savent que ce qu’ils font individuellement peut avoir une incidence positive ou négative sur la mission et le moral, nous devons tous, en uniforme ou non, reconnaître que nous sommes appelés à être les responsables de la gérance de notre environnement à l’échelle locale et mondiale. Nous devons toujours être conscients que notre façon de vivre notre intendance peut avoir une incidence positive ou négative, non seulement sur le plan personnel, mais aussi sur d’autres personnes et sur l’environnement. Les valeurs professionnelles et morales (ou religieuses) nous obligent à examiner notre façon de vivre et de prendre des décisions.

Comme résolution ou réflexion du Nouvel An, je vous invite à examiner les façons dont vous exercez une bonne intendance de vos relations, de vos actions, de vos décisions et de tout ce qui vous est confié. De quelle manière votre prochain choix ou votre prochaine action pourrait-il ou pourrait-elle avoir une incidence sur ceux qui vous entourent, à l’échelle locale et mondiale?

By/Par Capt Michael McGee