Home CFB Borden 3rd Canadian Ranger Patrol Group The Rangers are in town / Les Rangers sont en ville

The Rangers are in town / Les Rangers sont en ville

606

This isn’t a reference to the New York City NHL team, but rather the warm greeting I heard while walking in uniform in the streets of Geraldton Ontario. Geraldton is 1,100 km north of Borden and the town sees itself as a proud supporter to the 3rd Canadian Ranger Patrol Group (3CRPG).

Since 2000, an average of 145 Jr Rangers, aged 12 to 18 come to Camp Loon, which is 50 km north of Geraldton. This year, 135 young people came south to camp by plane from communities such as Lac Seul, Fort Albany and Muskrat Dam. While in the camp, the Jr Rangers are supported by a team of Rangers, Regular Force and Primary Reserve members who teach valuable life skills both for survival in the remote terrain around their communities and potentially as future Rangers.

One of the challenges faced by young people living in the North is that lake water is too cold to learn how to swim. At Camp Loon the Jr Rangers learn how to swim to survive, how to right a tipped over canoe, and how to rescue someone from the water. The Jr Rangers also receive first aid training, they learn ATV safe handling skills, and are taught weapons handling at the range. There is also time for fun as they are introduced to mountain biking, paintball, zip-lining, and arts and crafts. It was a unique experience to watch military members engage with young people, imparting important life skills while balancing out the need to also make Camp Loon fun and accessible for young people.

I also found Jr Rangers learning life skills in some unexpected places. Sadly, one of my roles was informing a Jr Ranger of a family tragedy. Later that day, I sat with this Jr Ranger at the arts and crafts tent and watched them make a plaque in memory of their loved one. Creativity is healing, and this resiliency tool is one of the important life skills taught at Camp Loon. It was an honour and a privilege for me this year to be the CAF chaplain to the Rangers, Jr Rangers, instructors and staff.


Ce n’est pas là une référence à l’équipe de la LNH de New York, mais plutôt le salut chaleureux que j’ai entendu lorsque je marchais en uniforme dans les rues de Geraldton, en Ontario. Geraldton est située à 1 100 KM au nord de Borden, et la localité se considère comme un fier supporter du 3e Groupe de patrouille des Rangers canadiens (3 GPRC).

Depuis 2000, en moyenne 145 Rangers junior âgés de 12 à 18 ans se rendent au Camp Loon, qui se trouve à 50 KM au nord de Geraldton. Cette année, 135 jeunes sont venus au camp dans le sud en avion en provenance de collectivités telles que Lac Seul, Fort Albany et Muskrat Dam. Pendant qu’ils sont au camp, les Rangers juniors sont appuyés par une équipe de membres des Rangers, de la Force régulière et de la Première réserve qui leur enseigne de précieuses leçons pour survivre dans les terres isolées autour de leurs collectivités et pour peut-être un jour agir en tant que Rangers.

L’un des défis auxquels les jeunes qui vivent dans le Nord font face réside dans le fait que l’eau des lacs est trop froide pur qu’ils puissent apprendre à nager. Au Camp Loon, les Rangers junior apprennent à nager pour survivre, à redresser un canot renversé et à secourir une personne dans l’eau. Les Rangers juniors reçoivent aussi une formation en secourisme, ils apprennent comment conduire de façon sécuritaire un VTT, et on leur enseigne le maniement des armes au champ de tir. Ils ont aussi du temps pour s’amuser car on leur donne l’occasion de faire du vélo de montagne, du paintball, de la tyrolienne et du bricolage. C’était une expérience unique que de voir des militaires échanger avec les jeunes et leur enseigner d’importantes leçons de vie tout en laissant place à la nécessité de rendre aussi le  Camp Loon amusant et accessible pour les jeunes.

J’ai aussi vu les Rangers juniors apprendre des leçons de vie à des moments inattendus. Tristement, l’un de mes rôles a consisté à informer un Ranger junior d’une tragédie dans sa famille. Plus tard dans la journée, je me suis assis avec ce Ranger junior dans la tente du bricolage, et je l’ai vu  faire une plaque en mémoire de son être cher. La créativité a un pouvoir de guérison, et cet outil de résilience est l’une des importantes leçons de vie enseignées au Camp Loon. Ce fut pour moi un honneur et un privilège que d’être l’aumônier des FAC pour les Rangers, les Rangers juniors, les instructeurs et le personnel.

By/Par: Capt Michael McGee, Chaplain / Aumônier