Home CFB Borden The “Sidewalks Sheds” of New York / Les « abris de trottoirs...

The “Sidewalks Sheds” of New York / Les « abris de trottoirs » de New York

485

This summer our family travelled to New York City. 

While there we noticed that so many buildings were covered with scaffolding, what New Yorkers call “sidewalk sheds” that now have essentially become part of the NYC streetscape. Granted, the scaffolding provides pedestrians with shade on hot summer days, and serves as a shelter from the inconvenience of the occasional downpour. Yet, they serve a greater purpose–to protect pedestrians from the danger of falling construction debris. 

As I watched, I noticed that so many had mastered the art of manoeuvering from one sidewalk shed to another, weaving around others and often multitasking on their phones. The scaffolding had become so routine that it appeared that they no longer noticed them or the protection they provided day after day. It was then that began to wonder how many of us still acknowledge, no less are thankful for the protective hand of a good God whom the Bible says, “works all things according to the counsel of his will.” 

Although we apply this verse out of its original context, it remains that the writer is making a general statement about God and his absolute care over things and people. 

We often notice God’s care and take time to thank him for his protection when saved from a traumatic situation, or cry out to him in times of pain. But do we ever pause long enough to consider the many “sidewalk sheds” that line the streets of our lives? 

How many have been subtly erected over us, placed there by God to protect us day after day – and yet now go unnoticed? God help us to be ever mindful and thankful for our “sidewalk sheds,” as we acknowledge that God is not only good, but demonstrates his loving care every day.   

Padre Jay Maynard and his family on their New York trip. / Padre Jay Maynard et sa famille en vacances à New York.

Cet été, notre famille s’est rendue à New York. Pendant notre séjour, nous avons remarqué que tant de bâtiments étaient recouverts d’échafaudages, ce que les New-Yorkais appellent des « abris de trottoirs » qui font maintenant partie intégrante du paysage urbain de New York.

Certes, l’échafaudage fournit de l’ombre aux piétons pendant les chaudes journées d’été et sert d’abri contre les inconvénients d’une pluie diluvienne occasionnelle. Pourtant, elles ont un plus grand objectif : protéger les piétons contre les risques de chute de débris de construction. En regardant, j’ai remarqué que tant de gens maîtrisaient l’art de manœuvrer d’un trottoir à l’autre, de se faufiler autour des autres et souvent de faire plusieurs choses à la fois sur leur téléphone.

Les échafaudages étaient tellement devenus routiniers qu’ils avaient l’air de ne plus les remarquer, ni la protection qu’ils offraient jour après jour. C’est alors que j’ai commencé à me demander combien d’entre nous reconnaissent encore la main protectrice d’un bon Dieu qui, comme le dit la Bible, « opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté ». Bien que nous appliquions ce verset hors de son contexte original, il n’en demeure pas moins que l’auteur fait une déclaration générale au sujet de Dieu et de son souci absolu des choses et des personnes.

Nous remarquons souvent l’attention de Dieu et prenons le temps de le remercier pour sa protection lorsque nous sommes sauvés d’une situation traumatisante, ou de l’implorer dans les moments de douleur. Mais est-ce que nous nous arrêtons assez longtemps pour considérer les nombreux « abris de trottoirs » qui bordent les rues de nos vies? Combien ont été subtilement érigés sur nous, placés là par Dieu pour nous protéger jour après jour et passent maintenant inaperçus?

Que Dieu nous aide à être toujours conscients et reconnaissants pour nos « abris de trottoirs », car nous reconnaissons que Dieu n’est pas seulement bon, mais qu’il démontre son amour chaque jour.

By/Par: Jay Maynard, Padre/aumônier