Home CFB Borden Working out at home with kids

Working out at home with kids

423

The good…the challenges

My home workouts truly began, like most people, when I was sent home to work due to COVID-19. I have had access to a gym for over 13 years, with some workouts at home, mainly while on vacation.  My workouts pre Covid-19 were uninterrupted, and I was able to really focus on goals and be 100 per cent into the workout. My current situation, at home, is much different with my 3-year-old daughter. 

The Good

With starting at home workouts, my daughter gets to see me fully involved in my passion for fitness; she gets to see me push limits and challenge myself. This tends to be contagious, as she wants to try or join in. In her words, “my turn.” I take this as an opportunity to teach her while making it fun. I can only hope this sets her up for a passion for sports and fitness as she grows up and that it transcends her life.

The Challenges

My workouts are no longer fully my own. I know this may sound selfish; however, I was truly spoiled being able to workout five days a week (minimum) for 45 minutes to over an hour a day, all to myself.  

Now, most days have consistent interruptions: “Mom, I want this show on… Can I have a snack?…. What are you doing?… Why?… Why?… Why?”  If by chance there is no verbal interruption, then there are physical ones; she likes to throw her different sports balls at me, run me over with her battery powered four-wheeler or literally climb on me while I am in the middle of a movement.

Some days these things are really comical. Other days, it is truly frustrating. I have to remind myself to be and practice patience with her, because this is a small period in time, also because she is three years old and needs some help with most things. On these days, my workouts may not be the best; however, some movement is better than none.  

If you are a parent of a younger child, you know what I mean, and If you have an older child or children, the challenges are different. Please know that none of you are alone in any of the experiences or feelings you may be having.  

Here’s a list of things you can try to make working out at home a little better:

  1. Set new and realistic goals, for your current situation. 
  2. Be open to trying new styles of fitness and instructors (online). 
  3. Make some alone time; have a family member, spouse or close friend, watch the kid(s). Using that time to get outside and go for a walk, jog, run or workout. 
  4. Any type of movement is better than none
  5. Be kind to yourself; working out at home is not easy.  It is okay to be frustrated with your situation, but know that that moment and feeling will too pass. 
  6. Start a mindfulness or meditation practice. This helps people reflect and be present. 
  7. Use media platforms to virtually meet with friends for a workout. 

I hope at least one of these works for you. Stay healthy and safe. 

Allison Brush, Fitness and Sports Instructor, PSP Borden


S’entraîner à la maison avec des enfants

Le bon… les défis

Mes séances d’entraînement à domicile ont vraiment commencé comme la plupart des gens lorsque j’ai été envoyé au travail à domicile en raison de COVID-19. J’ai eu accès à une salle de sport depuis plus de 13 ans, avec des séances d’entraînement à la maison, principalement pendant les vacances. Mes séances d’entraînement avant Covid-19 n’ont pas été interrompues et j’ai pu vraiment me concentrer sur les objectifs et être à 100% dans la séance d’entraînement. Ma situation actuelle est très différente car j’ai une fille de 3 ans.

Le bon

Depuis que je fais des exercices à domicile, ma fille me voit pleinement impliquée dans ma passion de fitness. Elle peut m’observer pousser mes limites et me mettre au défi. Cela a tendance à être contagieux car elle veut essayer ou participer. Dans ses mots «mon tour». J’en profite pour lui apprendre tout en le rendant amusant. Je ne peux qu’espérer que cela la prépare à une passion pour le sport et la santé à mesure qu’elle grandit et que ça transcende dans sa vie.

Les défis

Mes séances d’entraînement ne sont plus entièrement les miennes. Je sais que cela peut sembler égoïste, cependant, j’étais vraiment gâté, étant capable de m’entraîner 5 jours par semaine (minimum) pendant 45 minutes à plus d’une heure par jour, pour moi tout seul. Maintenant, la plupart des jours ont des interruptions cohérentes. «Maman, je veux regarder ce film… Puis-je avoir une collation?…. Que faites-vous?… Pourquoi?…. Pourquoi? Pourquoi?”.

Si par hasard il n’y a pas d’interruption verbale, il y en a des physiques; elle aime me lancer ses différentes balles de sport, me renverser avec ses quatre roues à piles ou littéralement grimper sur moi pendant que je suis au milieu d’un mouvement. Certains jours, ces choses sont vraiment comiques, d’autres jours, c’est vraiment frustrant. Je dois me rappeler d’être et de faire preuve de patience avec elle. Comme il s’agit d’une petite période de temps, elle a également 3 ans et a besoin d’aide pour la plupart des choses. Ces jours-ci, mes séances d’entraînement peuvent ne pas être les meilleures. Cependant, certains mouvements valent mieux qu’aucun. Si vous êtes parent d’un enfant plus jeune, vous savez ce que je veux dire et si vous avez un ou des enfants plus âgés, les défis deviennent différents. S’il vous plaît, sachez qu’aucun d’entre vous n’est seul dans aucune des expériences ou sentiments que vous pourriez avoir. Voir la liste des choses que vous pouvez essayer pour améliorer un peu cette situation d’entraînement à la maison:

  1. Fixez-vous de nouveaux objectifs réalistes pour votre situation actuelle.
  2. Soyez ouvert à essayer de nouveaux styles de fitness et instructeurs (en ligne).
  3. Prenez du temps seul; avoir un membre de la famille, un conjoint ou un ami proche, surveiller les enfants. Utiliser ce temps pour sortir et faire une promenade, un petit jog, une course plus longue ou un entraînement structuré.
  4. N’importe quel type de mouvement est mieux que rien
  5. Soyez gentil avec vous-même, travailler à la maison n’est pas facile. Il est normal d’être frustré par votre situation, mais sachez que ces moments et ces sentiments passeront également.
  6. Commencez une pratique de pleine conscience ou de méditation. Cela aide à réfléchir et à être présent.
  7. Utilisez des plateformes multimédias pour rencontrer virtuellement des amis pour un entraînement.

J’espère qu’au moins l’un d’entre eux fonctionne pour vous. En vous souhaitant le meilleur, restez en bonne santé et en sécurité.

Allison Brush, instructrice de conditionnement physique et de sport, PSP Borden