Home Remembrance Day 100 years of remembrance / Un souvenir vieux de 100 ans

100 years of remembrance / Un souvenir vieux de 100 ans

716

This Sunday, November 11, 2018 will mark 100 years since the end of the First World War. One hundred days prior to the signing of the Armistice marking the end of the War, Allied Forces launched a major offensive near the town of Amiens, France. During these three months Canadian Corps saw a series of victories, which fortified Canada’s reputation as elite soldiers instrumental in ending the War.

During the last three months, Canadian troops advanced approximately 130 kilometers, taking roughly 32,000 German soldiers and seizing almost 3,800 of enemy artillery. Canada’s Hundred Days ended with the end of the First World War and the signing of the Armistice on November 11, 1918.

When news of the end of the war broke, Canadian churches spontaneously rang their bells. One hundred years later, the Bells of Peace will honour the more than 66,000 Canadians killed and the over 172,000 wounded in the First World War. The concept being celebrated across Canada is that the bell ringing will begin in St. John’s, Nfld., and Labrador, and end on Vancouver Island, B.C., as the sun sets in different time zones across the country. In Ottawa, the Peace Tower bells will ring as will those in Mons, Belgium, the final town freed by the Canadians at the end of the First World War.

Across Canada, and the world, such sacrifices will be remembered in a variety of ways – milestones, which have paved the road to the freedom and peace we are privileged to experience today.

Quick Facts (source Veterans Affairs Canada)
• More than 650,000 men and women from Canada and Newfoundland served during the First World War. More than 66,000 gave their lives and over 172,000 were wounded;

• Approximately 70 Canadians were awarded the Victoria Cross for “most conspicuous bravery in the presence of the enemy” during the First World War;

• The last soldier of the British Commonwealth killed in combat during the First World War was Canadian, Private George Lawrence Price. He was fatally shot by a sniper two minutes before the Armistice on 11 November 1918;

• Canada’s Hundred Days is the name given to the offensive campaign undertaken by the 100,000 strong Canadian Corps that contributed to the Allied victory. It began with the Battle of Amiens, France, on Aug. 8 and concluded with the Canadians liberating the Ville de Mons on Nov. 11, 1918.


Ce dimanche 11 novembre 2018 marquera le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Cent jours avant la signature de l’Armistice de la guerre, des forces alliées ont lancé une offensive majeure près de la ville d’Amiens, en France. Pendant ces trois mois, le Corps canadien a connu une série de victoires, ce qui a renforcé la réputation des soldats canadiens à titre de soldats d’élite aidant à mettre fin à la guerre.

Au cours des trois derniers mois, des troupes canadiennes ont franchi une distance d’environ 130 kilomètres, tuant environ 32 000 soldats allemands et saisissant près de 3800 pièces d’artillerie ennemie. Les cent jours du Canada ont pris fin en même temps que la Première Guerre mondiale et la signature de l’Armistice le 11 novembre 1918.

Lorsqu’on a annoncé la fin de la guerre, les cloches des églises canadiennes ont spontanément retenti. Cent ans plus tard, les cloches de la Tour de la Paix honoreront les plus de 66 000 Canadiens qui sont morts et les quelque 172 000 Canadiens qui ont été blessés durant la Première Guerre mondiale. Afin de rendre hommage à ces soldats dans l’ensemble du Canada, le son de la cloche débutera à St. John’s (Terre-Neuve et Labrador), et se terminera sur l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique, étant donné que le soleil se couche dans différents fuseaux horaires partout au pays. À Ottawa, les cloches de la Tour de la Paix se feront entendre, ainsi que celles de Mons, en Belgique, qui est la dernière ville ayant été libérée par les Canadiens à la fin de la Première Guerre mondiale.   

Au Canada et partout au monde, on se souviendra de ce genre de sacrifices de différentes façons, et grâce à divers jalons, lesquels nous permettent aujourd’hui de jouir de la liberté et de la paix.   

Faits en bref (source : Anciens Combattants Canada)

• Plus de 650,000 hommes et femmes du Canada et de Terre-Neuve ont servi pendant la Première Guerre mondiale. Plus de 66,000 d’entre eux ont sacrifié leur vie, et au-delà de 172,000 ont été blessés.

• Environ 70 Canadiens se sont vu décerner la Croix de Victoria pour leur bravoure exceptionnelle en présence de l’ennemi pendant la Première Guerre mondiale. 

• Le dernier soldat du Commonwealth britannique ayant été tué pendant la Première Guerre mondiale est le soldat canadien George Lawrence Price. Il a été tué par un tireur d’élite deux minutes avant la signature de l’Armistice le 11 novembre 1918.

• Les cent jours du Canada est le nom de la campagne offensive entreprise par les 100 000 soldats du Corps canadien qui ont contribué à la victoire des Alliés. La campagne a débuté le 8 août, par la bataille d’Amiens, en France, et s’est terminée le 11 novembre 1918, lorsque les Canadiens ont libéré la Ville de Mons.

By/Par: Emily Brown, Citoyen Borden Citizen