Home CFB Borden A heated exercise in collaboration / Un exercice de collaboration particulièrement intense

A heated exercise in collaboration / Un exercice de collaboration particulièrement intense

470

CFFCA (Canadian Forces Fire and Chemical, Biological, Radiological and Nuclear Academy) and CF Health Services (Canadian Forces Health Services Centre Borden) came together to arrange an in-depth tour of the Fire Academy, where Health Services members completed drills, learned about equipment and gained a better understanding of the military’s firefighting procedures.

On the afternoon of 13 February, 10 Health Services personnel, and many CFFCA staff gathered in the fire training facilities to begin the tour. After opening words from the school’s Cmdt, Maj Melanie Arsenault, members from each facility partnered off – the Fire Academy staff leading their Health Services partners through each activity. 

“The purpose of this exercise was to help Health services personnel gain a better understanding for when they are creating MEL (Medical Employment Limitations) instructions,” said MWO Jeremy Buckingham, the Fire Training SSM. 

MELs are instructions given to help Forces members complete duties safely and effectively.

CFFCA began by providing an explanation of the gas masks and oxygen tanks. Health Services members were fitted and geared up with proper fire equipment, totalling about 35 lbs – less than half the weight of gear worn by military firefighters in action. 

Next, they were led through a series of five exercises, each of which was completed while wearing the mask and oxygen tank. According to Sr. Instructor Mike Lavergne, the activities completed by the Health Services staff comprise approximately “one fifth of the annual fitness test completed by military firefighters.” 

Health Services personnel first completed a 100 foot hose advancement, where they each dragged a fully loaded water hose for 100 feet. They then performed a casualty drag, where the members rescued a 180 pound weighted mannequin. Next was a simulated forcible entry, in which sledgehammers were used to simulate breaking down a door or wall; and lastly, they tried the Jaws of Life exercise, which used a tool capable of prying open car and aircraft doors.

After completing the physical activities, the tour was concluded with a hands-on exploration of two commonly used fire trucks, the Arial T-Rex and the Major Foam Vehicle, each of which possesses its own unique firefighting technology.

“The clinic is always looking to better the care delivered to our patients,” commented Chris Batley, Patient Experience Officer at Health Services Borden, “and seeing how they function on a day-to-day basis does just that.” 


Les membres de l’École des pompiers et de la défense CBRN des Forces canadiennes (EPDCFC) et ceux du Centre des Services de santé des Forces canadiennes – Borden se sont réunis pour organiser une visite approfondie de l’École des pompiers, où les membres des Services de santé ont effectué des exercices, se sont familiarisés avec l’équipement et ont acquis une meilleure compréhension des procédures de lutte contre les incendies des Forces armées canadiennes.

Dans l’après-midi du 13 février, dix membres des Services de santé et de nombreux membres du personnel de l’EPDCFC se sont réunis dans les installations d’instruction des pompiers pour commencer la visite. Après le mot d’ouverture du commandant (cmdt) de l’École, le Maj Mélanie Arsenault, les membres de chacune des organisations ont fait équipe. Les membres du personnel de l’École des pompiers ont dirigé leurs partenaires des Services de santé dans le cadre de chaque activité.

« Le but de cet exercice était d’aider les membres du personnel des Services de santé à acquérir une meilleure compréhension de la situation lorsqu’ils créent des instructions liées aux contraintes à l’emploi pour raisons médicales (CERM) », a déclaré l’Adjum Jeremy Buckingham, le sergent-major d’escadron (SME) chargé de l’instruction des pompiers.

Les CERM sont des instructions données pour aider les membres des Forces à accomplir leurs tâches de manière sécuritaire et efficace.

Les membres de l’EPDCFC ont commencé par fournir une explication du fonctionnement des masques à gaz et des bouteilles d’oxygène. Les membres des Services de santé ont reçu et enfilé le matériel de lutte contre les incendies approprié, totalisant environ 35 livres – moins de la moitié du poids du matériel porté par les pompiers militaires en action.

Ensuite, les membres des Services de santé ont pris part à une série de cinq exercices; chacun de ceux-ci a été réalisé avec le masque et la bouteille d’oxygène. Selon l’instructeur principal Mike Lavergne, les activités accomplies par le personnel des Services de santé représentent environ « un cinquième du test de condition physique annuel effectué par les pompiers militaires ».

Les membres du personnel des Services de santé ont d’abord effectué un déplacement de 100 pieds d’un tuyau d’eau, où chacun a traîné un tuyau d’eau entièrement branché sur 100 pieds. Ils ont ensuite effectué un déplacement de blessé, où les membres du personnel des Services de santé ont porté secours à un mannequin lesté de 180 livres. Puis, ils ont participé à une simulation d’entrée de force en utilisant des masses pour reproduire l’effondrement d’une porte ou d’un mur. Enfin, ils ont fait l’expérience de l’exercice « mâchoires de survie » qui consistait à utiliser un outil capable d’ouvrir les portes de voitures et d’avions.

Une fois les activités physiques terminées, la visite s’est conclue par une exploration pratique de deux camions de pompiers couramment utilisés, l’Arial T-Rex et le véhicule lourd à mousse, qui possèdent chacun leur propre technologie de lutte contre les incendies.

« Les membres de la clinique cherchent toujours à améliorer les soins prodigués aux patients », a commenté Chris Batley, responsable de l’expérience des patients aux Services de santé de Borden, « et c’est précisément ce que le fait de voir comment les pompiers fonctionnent au jour le jour permet ».

By/par: Zoe Côté