Home National Canadian Army Canada-wide Army Reserve Open House and Job Fair / La journée portes...

Canada-wide Army Reserve Open House and Job Fair / La journée portes ouvertes et du salon de l’emploi de la Réserve de l’Armée dans l’ensemble du Canada

997
Canadian Army Reserve soldiers from 33 Field Ambulance participate in a simulated casualty scenario during Exercise STRIDENT TRACER at the 5th Canadian Division Support Base Gagetown training area in New Brunswick on August 23, 2017. Photo: Corporal Peter Ford, Tactics School, Combat Training Centre Gagetown. ©2017 DND/MDN Canada./Des réservistes du 33e Ambulance de campagne participent à un scénario de pertes simulées dans le cadre de l’exercice STRIDENT TRACER dans les secteurs d’entraînement de la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, au Nouveau-Brunswick, le 23 août 2017. Photo : Caporal Peter Ford, École de la tactique, Centre d’instruction au combat Gagetown. ©2017 DND/MDN Canada.

 

Ottawa, Ontario — Have you ever considered challenging yourself and becoming an integral part of the Army’s mission by serving part-time as a Reservist? Saturday, September 29, 2018 is a perfect time to learn more: most Army Reserve units, sub-units and detachments across Canada will be opening their doors to the public.

This the second nation-wide Army Reserve Open House and Job Fair, following a successful inaugural event in 2017.

The 2018 edition will once again be very much in keeping with the Army Reserve’s role in engaging Canadians on the local level – it is comprised of 123 units located in 117 communities. More than 90 per cent of Canadians live no more than a 45-minute drive from an armoury.

Interactive displays and activities will give visitors an idea of the full range of career and learning opportunities available in the Army Reserve and serving Reservists will be on hand to share their knowledge and experience.

While Infantry or Armour may be among the first things to come to mind when most people think of military service, visitors to the open armoury events will be surprised by the sheer variety of opportunities available: communications, logistics, engineering, military policing, and medical roles are just some of the trades making up the Army Reserve mosaic.

Canadians living in remote or coastal communities may want to consider joining the Canadian Rangers, a sub-component of the Army Reserve. Rangers provide a military presence in remote and northern areas of the country by conducting patrols and assisting in search and rescue operations, among many other tasks.

The Canadian Army is meanwhile continuing to implement Strengthening the Army Reserve (StAR). It is an ongoing campaign to continue to build a stronger Army Reserve through a more efficient recruiting process, the assignment of more mission tasks to Reservists, improved training, and better access to equipment – all designed to facilitate growth and integrate the Army Reserve more closely with the Regular Force.

Looking to further your education? Through StAR, the Army Reserve is expanding its Civil-Military Leadership Pilot Initiative (CMLPI). A partnership between the Canadian Army and universities, CMLPI provides opportunities for Reservists to gain credit for their military training with civilian universities.

The StAR initiative is also improving Army Reserve recruitment overall: an expedited process allows individuals to join much more quickly. In many cases, they will be enrolled after a few visits to their local unit, as opposed to taking up to a year as had been the case previously.

Recruits are still required to meet the CA’s stringent standards but the steps are now better synchronized to speed up the process.

“As always, the contributions of our citizen soldiers are vital to operations, whether abroad or at home, as we are seeing now with the wildfires in British Columbia,” said Brigadier-General Rob Roy MacKenzie, the CA’s Director General Reserve. “The Army Reserve working side-by-side with the Regular Force creates cohesion that is vital to operations at home and abroad. Serving Canada in the Reserves is a great way to learn new skills that you can carry over to your daily life and your career or studies.”


Ottawa, en Ontario — Avez-vous déjà songé à vous dépasser et à devenir partie intégrante de la mission de l’Armée en servant comme réserviste à temps partiel? Le samedi 29 septembre 2018 est un moment parfait pour en apprendre davantage : la plupart des unités, sous-unités et détachements de la Réserve de l’Armée de l’ensemble du Canada ouvriront leurs portes au public.

Il s’agit de la deuxième journée portes ouvertes et salon de l’emploi de la Réserve de l’Armée dans tout le pays, après la réussite de l’évènement inaugural de 2017.

L’édition 2018 tiendra une fois de plus compte du rôle de la Réserve de l’Armée qui est de mobiliser les Canadiens sur le plan local – elle est composée de 123 unités situées dans 117 collectivités. Plus de 90 pour cent des Canadiens habitent à moins de 45 minutes de route d’un manège militaire de la Rés A.

Des expositions interactives et des activités donneront aux visiteurs une idée du large éventail d’occasions de carrière et d’apprentissage offertes dans la Réserve de l’Armée et des réservistes en service seront sur place pour partager leur connaissance et leur expérience.

Bien que l’infanterie et l’arme blindée soient souvent les premiers groupes auxquels on pense pour le service militaire, les visiteurs aux portes ouvertes des manèges militaires seront surpris de découvrir la variété d’occasions offertes : communications, logistique, génie, police militaire et rôles médicaux sont quelques-uns des groupes professionnels qui composent la mosaïque de la Réserve de l’Armée.

Les Canadiens qui vivent dans des communautés éloignées ou côtières peuvent envisager de se joindre aux Rangers canadiens, un sous-élément de la Réserve de l’Armée. Les Rangers offrent une présence militaire dans les régions éloignées et nordiques du pays en effectuant des patrouilles et en participant aux opérations de recherche et de sauvetage, entre autres tâches.

Pendant ce temps, l’Armée canadienne continue de mettre en œuvre Renforcer la Réserve de l’Armée (RRA). Il s’agit d’une campagne en cours en vue de bâtir une Réserve de l’Armée plus forte grâce à un processus de recrutement plus efficace, l’affectation de davantage de tâches liées aux missions aux réservistes, l’instruction améliorée et un meilleur accès à l’équipement – tous conçus pour faciliter la croissance et l’intégration plus étroite de la Réserve de l’Armée à la Force régulière.

Vous aimeriez poursuivre vos études? Par l’intermédiaire du RRA, la Réserve de l’Armée élargie l’Initiative pilote en leadership civilo-militaire (IPLCM). Partenariat entre l’AC et les universités canadiennes, l’IPLCM permet aux réservistes d’obtenir des crédits d’instruction militaire dans les universités canadiennes.

L’initiative RRA améliore également le recrutement dans la Rés A en général : un processus accéléré qui permet aux gens de s’enrôler beaucoup plus rapidement. Dans de nombreux cas, ils seront enrôlés après seulement quelques visites à l’unité de leur région; ce qui a déjà pris jusqu’à un an par le passé.

Les recrues doivent tout de même se conformer aux normes strictes de l’AC, mais les étapes sont désormais mieux synchronisées pour accélérer le processus.

« Comme toujours, les contributions de nos soldats-citoyens sont essentielles à nos opérations, que ce soit à l’étranger ou au pays, comme nous pouvons maintenant le constater avec les feux de forêt en Colombie-Britannique, » a déclaré le brigadier-général Rob Roy MacKenzie, chef d’état-major de la Réserve de l’Armée canadienne. « La Réserve de l’Armée qui travaille côte-à-côte avec la Force régulière crée une cohésion essentielle aux opérations, au pays et à l’étranger. Servir le Canada dans la Réserve est un excellent moyen d’apprendre de nouvelles compétences que vous pouvez utiliser dans vie quotidienne, votre carrière ou vos études. »

By Steven Fouchard, Army Public Affairs