Home CFB Borden Dragging into the comfort zone / Le drag à son aise

Dragging into the comfort zone / Le drag à son aise

1173
BPN hosted a “Drag Bingo Night” – a fun evening of comedy, bingo, and lip-sync performances in partnership with the Borden Junior Rank’s Mess. / Le RFB a organisé une « Soirée de bingo en drag » — une belle soirée d’humour, de bingo et de numéros de lip-sync — en partenariat avec le mess des caporaux et des soldats de Borden.

CFB Borden is known to host a large number of community, charity and other initiatives throughout the year, but this one dragged on — in a good way.

Held in conjunction with Barrie Pride at the Base Borden Officers Mess on 25 May, the Borden Pride Network’s (BPN) most recent event – “Drag me to Dinner”, a fundraiser that included fun and the raising of awareness – featured a dinner, drag show and dance that has, according to one member, received rave reviews.

Featuring three drag queens, one a Canadian Armed Forces (CAF) member, who sang and danced wearing spectacular costumes. One spectator suggested – in a positive way – she was trying to get a better understanding of “this drag queen thing”.  

“It’s part of the LGBTQ+ culture to promote social gatherings,” said Sgt Shannon Vickery, a member and former BPN co-chair, explaining the aim behind the performances. “These types of activities help send the message that it’s important that everyone feel comfortable with who they are.”

One of the performers, who uses the stage name “Justine D’as” and has performed with Barrie Pride previously, explained that he has been developing his drag persona for almost three years now and has been performing for the past two.

Tearing down walls

“It moments like this that mean so much to our community, because it brings people together,” said Mitchell LaFramboise (Justine D’as). “Whether you are an LGBTQ person or you are part of the +, being able to tear down these walls that have kept us divided for so long – and to build bridges of love, caring and understanding – that’s what this event was all about.”

The drag dinner was just the latest BPN event. Earlier this spring, BPN hosted a “Drag Bingo Night” – a fun evening of comedy, bingo, and lip-sync performances – in partnership with the Borden Junior Ranks Mess. Not only did the event raise awareness, it also raised $845 for “Support the Troops”, which helps CAF members and their families cope with the challenges of military service.

“This event was a milestone for the BPN and CFB Borden through a clear demonstration of acceptance, inclusion and diversity,” said Pte Michael Lyons. “We are so fortunate to have such great talent and respect in our ranks, and those members of the Borden Defence Team in attendance received the entertainment very positively.”

Community Engagement

Actively engaged to raise awareness and build bridges of love, caring and understanding, the LGBTQ+ movement has made huge strides forward in Canada, the U.S., Mexico, Europe and many other parts of the world in recent years. Locally, the BPN is a fast-growing diversity-focused group organized by CFB Borden staff and students in support of LGBTQ+ communities on the base. Formed two years ago to support military members and civilians, the BPN took home organization-of-the-year honours at the Fierté Simcoe County Pride Awards annual gala in 2018.

BPN has worked on a number of initiatives aimed at fostering a positive and safe place for LGBTQ+ military members, including having representatives speak on diversity on the Positive Space Ambassador Course. A vibrant part of the Borden community, the BPN is always looking for new members, who – according to Sgt Vickery – don’t have to be part of the LGBTQ community.

“Allies are more than welcome and encouraged to attend our events,” said Sgt Vickery. “There are many community service opportunities that we participate in throughout the year that continue to improve the CAF image to the public.”

With diversity as its strength, BPN has more events planned for 2019, including participation in the Barrie Pride Parade in August. It is just one of many opportunities that many in the LGBTQ+ community hope will build more bridges and help everyone feel accepted for who they are.

“To be a part of this ever-growing LGBTQ+ community means I get to be out there – face to face – with these wonderful human beings and hopefully in some way help them,” said LaFramboise. “It shows people they can be who and what they want to be.” 

Mitchell Laframboise, known as drag queen “Justine D’as”, performs for the joint BPN and Barrie Pride “Drag me to Dinner” event held 25 May at CFB Borden. / Mitchell Laframboise, connu sous le nom de drag queen « Justine D’as », s’exécute lors du souper « Drag me to Dinner », activité organisée par le RFB et Fierté Barrie, qui a eu lieu le 25 mai à la BFC Borden.

La BFC Borden est reconnue pour accueillir un grand nombre d’initiatives communautaires, caritatives et autres tout au long de l’année, mais celle-ci s’est poursuivie comme nulle autre.

Tenue le 25 mai au mess des officiers de la BFC Borden, la plus récente activité du Réseau de la fierté de la BFC Borden (RFB), en collaboration avec Fierté Barrie, était une activité de financement qui visait à avoir du plaisir et à sensibiliser les gens. Elle proposait un souper « Drag me to Dinner », une danse et un spectacle de drag queens, et le tout, selon un militaire, a reçu des critiques dithyrambiques.

Mettant en vedette trois drag queens, dont un membre des Forces armées canadiennes (FAC), qui ont chanté et dansé en portant des costumes spectaculaires devant un auditoire qui semblait très diversifié et accueillant, une spectatrice a suggéré — de façon positive — qu’elle essayait de mieux comprendre « le monde des drag queens ».  

« La promotion des activités sociales fait partie de la culture LGBTQ+ », a déclaré le Sgt Shannon Vickery, membre et ancienne coprésidente du RFB, qui expliquait le but des spectacles. « Ce genre d’activités aide à faire passer le message qu’il est important que chacun se sente à l’aise avec qui il est. »

L’un des artistes, qui utilise le nom de scène « Justine D’as » et qui s’est déjà produit lors d’activités de la Fierté Barrie, explique qu’il développe son personnage de drag queen depuis presque trois ans et se produit depuis les deux dernières années.

Faire tomber les barrières

« Ce sont des moments comme celui-ci qui ont tant d’importance pour notre communauté, parce qu’ils permettent de rapprocher les gens », a déclaré Mitchell LaFramboise (Justine D’as). « Que vous soyez une personne LGBTQ ou que vous fassiez partie du +, être capable de faire tomber les barrières qui nous ont divisés pendant si longtemps — et de construire des ponts faits d’amour, de sollicitude et de compréhension — c’était le but premier de cette activité. »

Le souper des drag queens était la toute dernière activité du RFB. Plus tôt ce printemps, le RFB a organisé une « Soirée de bingo en drag » — une belle soirée d’humour, de bingo et de numéros de lip-sync — en partenariat avec le mess des caporaux et des soldats de Borden. Non seulement l’activité a permis de sensibiliser les gens, mais elle a aussi réussi à amasser 845 $ pour « Appuyons les troupes », une organisation qui aide les membres des FAC et leurs familles à faire face aux défis du service militaire.

« Cette activité a marqué un tournant pour le RFB et la BFC Borden, car elle a fait une démonstration éclatante d’acceptation, d’inclusion et de diversité », a déclaré le soldat Michael Lyons. « Nous sommes si chanceux d’avoir autant de talent et de respect dans nos rangs, et les membres de l’Équipe de la Défense de Borden qui étaient présents ont reçu le spectacle de façon très positive. »

Engagement communautaire

Le mouvement LGBTQ+ a fait d’énormes progrès au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Europe et dans de nombreuses autres parties du monde au cours des dernières années, grâce à l’engagement actif de ses membres en vue de sensibiliser les gens et d’établir des ponts faits d’amour, de compassion et de compréhension. À l’échelle locale, le RFB est un groupe en pleine croissance axé sur la diversité, qui est formé de membres du personnel et d’étudiants de la BFC Borden pour soutenir les communautés LGBTQ+ dans la base. Créé il y a deux ans pour soutenir les militaires et les civils, le RFB a remporté le prix de l’organisation de l’année lors du gala annuel des prix de la Fierté Simcoe County en 2018.

Le RFB a travaillé sur un certain nombre d’initiatives qui visaient à favoriser un milieu positif et sécuritaire pour les militaires LGBTQ+, notamment en demandant à des représentants de parler de la diversité dans le cadre du cours d’ambassadeur de l’Espace positif. Partie dynamique de la communauté de Borden, le RFB est toujours à la recherche de nouveaux membres qui, selon le Sgt Vickery, n’ont pas besoin de faire partie de la communauté LGBTQ.

« Les alliés sont les bienvenus et on les encourage de participer à nos activités », a déclaré le Sgt Vickery. « Nous participons à de nombreuses activités de service communautaire tout au long de l’année qui permettent d’améliorer l’image des FAC auprès du public. »

La diversité étant sa force, le RFB a prévu d’autres activités pour 2019, y compris la participation au défilé de Fierté Barrie en août. Aux yeux de nombreux membres de la communauté LGBTQ+, ce n’est qu’une des nombreuses occasions qui permettront d’établir d’autres liens et d’aider tout le monde à se sentir accepté pour ce qu’il est.

« Faire partie de cette communauté LGBTQ+ en pleine croissance signifie que j’ai l’occasion d’être en contact direct avec ces êtres humains merveilleux et, je l’espère, de les aider d’une façon quelconque », a dit LaFramboise. « Ça montre aux gens qu’ils peuvent être ce qu’ils veulent être. »