Home Remembrance Day Second World War Veteran Reflects on War Amps 100 Years of...

Second World War Veteran Reflects on War Amps 100 Years of “Amputees Helping Amputees” / Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale se remémore les 100 ans de « Les amputés s’entraident » des Amputés de guerre

1029

On November 11, Second World War veteran Charlie Jefferson will not only be thinking of all those who have served and continue to serve on behalf of Canada, he will also be reflecting on the 100th anniversary of The War Amps, an organization which has supported him and generations of amputees.

In March 1945, Jefferson was serving as a Lieutenant with the Queen’s Own Rifles Regiment in the Rhine Valley, Germany. He was injured by an anti-personnel mine explosion, resulting in the loss of his left leg below the knee.

Charlie Jefferson, a Second World War amputee veteran, passes down the advice he learned from fellow amputee veterans to members of The War Amps Child Amputee (CHAMP) Program. / Charlie Jefferson, un ancien combattant amputé de la Seconde Guerre mondiale, transmet les conseils qu’il a appris d’anciens combattants amputés aux membres du Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS) des Amputés de guerre.

The War Amps was started in 1918 by amputee veterans returning from the First World War to help each other in adapting to their new reality as amputees. They then welcomed amputee veterans following the Second World War, like Jefferson, sharing all that they had learned, as well as starting the Key Tag Service to allow these new members to gain meaningful employment and provide a service to the public.

Jefferson says that he gained practical advice from fellow amputee veterans, like how to protect the skin on his stump from blisters. He adds that the moral support he received was just as important. “It became easier to accept your amputation and helped make the most of what you’ve got left,” says Jefferson.

This peer support was then passed on to a new generation. In 1975, war amputee veterans recognized that their knowledge and experience could help others so they started The War Amps Child Amputee (CHAMP) Program, which provides financial assistance for the cost of artificial limbs and regional seminars to young amputees.

When war amputee veterans started The War Amps, they could not have predicted that their founding principle of “amputees helping amputees” would still be going strong 100 years later. Thanks to the public’s continuing support of the Key Tag Service, The War Amps vital programs for amputees across Canada will carry on long into its second century.  


Le 11 novembre, le vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Charlie Jefferson, pensera non seulement à tous ceux qui ont servi et qui continuent de servir au nom du Canada, mais aussi au 100e anniversaire des Amputés de guerre, une organisation qui l’a soutenu et qui a soutenu des générations d’amputés.

En mars 1945, Jefferson était lieutenant au sein du Queen’s Own Rifles Regiment dans la vallée du Rhin, en Allemagne. Il a été blessé lors de l’explosion d’une mine antipersonnel, ce qui a entraîné la perte de sa jambe gauche sous le genou.

L’Association des Amputés de guerre a été créée en 1918 par des vétérans amputés qui revenaient de la Première Guerre mondiale pour s’aider mutuellement à s’adapter à leur nouvelle réalité en tant qu’amputés. Ils ont ensuite accueilli les vétérans amputés de la Seconde Guerre mondiale, comme Jefferson, faisant part de tout ce qu’ils avaient appris. Ils ont lancé le Service des plaques porte-clés pour permettre à ces nouveaux membres d’obtenir un emploi valorisant et d’offrir un service au public.

Jefferson affirme qu’il a obtenu des conseils pratiques de la part d’anciens combattants amputés, comme la façon de protéger la peau de son moignon contre les cloques. Il ajoute que l’appui moral qu’il a reçu était tout aussi important. « Il est devenu plus facile d’accepter l’amputation et de tirer le meilleur parti de ce qu’il vous reste », déclare Jefferson.

Ce soutien par les pairs a ensuite été transmis à une nouvelle génération. En 1975, les anciens combattants amputés de guerre ont reconnu que leurs connaissances et leur expérience pouvaient aider d’autres personnes. C’est pourquoi ils ont lancé le Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS) des Amputés de guerre, qui offre une aide financière pour le coût des membres artificiels et des séminaires régionaux aux jeunes amputés.

Lorsque les anciens combattants amputés de guerre ont créé Les Amputés de guerre, ils n’auraient pas pu prédire que leur principe fondateur, « Les amputés s’entraident », serait encore en vigueur 100 ans plus tard. Grâce au soutien continu du public à l’égard du Service des plaques porte-clés, les programmes essentiels des Amputés de guerre pour les amputés partout au Canada se poursuivront jusqu’au deuxième siècle.