Home CFB Borden 3rd Canadian Ranger Patrol Group Canadian Ranger instructors have key role in First Nation evacuation
 / Les...

Canadian Ranger instructors have key role in First Nation evacuation
 / Les instructeurs des rangers canadiens jouent un rôle clé dans l’évacuation de membres d’une première nation

1161
Pikangikum Chief Amanda Sainnawap thanks Warrant Officers Dan Storz and Ben Kirke. / La chef de la Première Nation Pikangikum, Amanda Sainnawap, remercie les adjudants Dan Stortz et Ben Kirke.

Two Canadian Ranger instructors with the 3rd Canadian Ranger Patrol Group had key roles in the evacuation of about 1,800 people from Pikangikum First Nation after a forest fire threatened the remote Ojibway community.

Warrant Officers Ben Kirke and Dan Stortz flew into Pikangikum, which is 510 kilometers northwest of Thunder Bay, on the day of the first RCAF evacuation flight to provide direction to the local Canadian Rangers and advice to the chief and council.

 “There were 13 Rangers when we started evacuating and the situation was chaotic,” said Chief Amanda Sainnawap. “They helped just by being there in their red (Ranger) sweaters. It gave me peace of mind that they were trained. I don’t know what we would have done without them.”

She said her community of more than 4,000 people appreciated the help of the two Ranger instructors. “They were a huge help,” she said. “I don’t know what we would have done without the Rangers and the army.”

The instructors helped the Rangers set up an orderly system of prioritizing who should be flown out first for health and other reasons and organized departures from the airport.

“If it weren’t for Dan and Ben I’m not sure what would have happened,” said Sergeant Buster Kurahara, the Pikangikum Ranger patrol commander. “They were really helpful. I learned a lot of things the day they came here. They helped create order from chaos. The Rangers learned a lot from them.”

“We were glad to help,” said Warrant Officer Kirke. 

Warrant Officers Ben Kirke and Dan Stortz. / Les adjudants Ben Kirke et Dan Stortz.

Deux instructeurs des Rangers canadiens du 3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens ont joué un rôle clé dans l’évacuation d’environ 1 800 membres de la Première Nation de Pikangikum, une collectivité ojibwée isolée qui était menacée par un incendie de forêt.

Les adjudants Ben Kirke et Dan Stortz se sont rendu par avion dans la communauté de Pikangikum, soit à 510 kilomètres au nord-ouest de Thunder Bay, le jour du premier vol d’évacuation de l’Aviation royale canadienne (ARC), pour donner des directives aux Rangers canadiens des environs et des conseils à la chef et aux membres du conseil. 

« Il y avait 13 Rangers lorsque nous avons commencé l’évacuation et la situation était chaotique, » nous a appris la chef Amanda Sainnawap. « Ils nous ont aidés par leur seule présence dans leurs manteaux rouges (de Rangers). Le fait de savoir qu’ils avaient une formation m’a procuré une certaine tranquillité d’esprit. J’ignore ce que l’on aurait fait sans eux. »

Elle a indiqué que sa communauté de plus de 4 000 personnes avait apprécié l’aide fournie par les deux instructeurs des Rangers. « Ils nous ont donné un sérieux coup de main », a-t-elle déclaré. « J’ignore ce que l’on aurait fait sans les Rangers et l’armée ».

Les instructeurs ont aidé les Rangers à mettre sur pied un système ordonné de classement par ordre de priorité des personnes devant être évacuées en premier pour des raisons de santé, et d’autres raisons, et ont organisé les départs à partir de l’aéroport.

« Je ne sais pas ce qui se serait passé, n’eût été la contribution de Dan et Ben », a constaté le sergent Buster Kurahara, commandant de patrouille des Rangers de Pikangikum. « Ils ont été d’un grand concours. » J’en ai appris beaucoup le jour où ils sont venus ici. Ils ont contribué à faire de l’ordre dans le chaos. Les Rangers ont également beaucoup appris d’eux ».

« Nous avons été heureux d’aider », a déclaré l’adjudant Kirke. 

By/Par: Sgt Peter Moon