Home CFB Borden DEVOLSON

DEVOLSON

436

It’s not just the CAF that enjoys acronyms. It seems teachers do as well. DEVOLSON (Dark Evil Vortex of Late September, October and November) is an acronym coined by teachers to describe what often follows the excitement of the honeymoon phase in the first two weeks of school. The honeymoon can be followed by a period of stress caused by the longest stretch in the academic year without a significant break, extreme business, fundraising pressures, lesson planning, time change in November, and the seasonal effects of earlier sunsets and less sunshine. In November 2017 NPR (National Public Radio) did a segment on this experience and noted that the research indicates that 10 per cent of new teachers will quit because of this stress. Even seasoned teachers face this experience of stress when the excitement and energy of the first weeks are followed by exhaustion, sadness, a sense of being overwhelmed, and sometimes a sense of guilt.

As I look at the tempo at CFB Borden and the transitions following Annual Posting Season (APS), I wonder if CAF members and their families might be facing their own versions of DEVOLSON. Many of us just tough it out and plow through until the Christmas or New Year’s leave; but there might be a better way, and one that alleviates stress and decreases the risk of burnout.

There are healthy coping mechanisms that we can nurture such as prayer and meditation, reading, socializing with friends and family, healthy diets, and exercising. Filling our down time with life enhancing activities such as those mentioned above can counter the emotional costs of transitions, seasonal changes and high tempo. The CAF provides excellent resources to assist with these activities such as chaplain services, PSP, BFRC, SISIP, and mental health services are always available to equip you with healthy strategies for a fulfilling career and personal life. 


Il n’y a pas que les FAC qui aiment les acronymes. Les enseignants aussi, semble-t-il. DEVOLSON (pour Dark Evil Vortex of Late September, October and November, que l’on peut rendre par « sombre vortex maléfique de la fin septembre, octobre et novembre ») est un acronyme inventé par les enseignants pour décrire la période qui succède souvent à l’excitation ressentie au cours de la lune de miel des deux premières semaines d’école. Cette lune de miel peut être suivie d’une période de stress causée par l’obligation de devoir maintenant s’attaquer à la plus longue période de l’année scolaire (qui sera pratiquement ininterrompue), par des travaux importants, par les pressions liées aux collectes de fonds, par la planification des leçons, par le changement d’heure en novembre, et par les effets saisonniers des couchers du soleil hâtifs et le manque de soleil. En novembre 2017, la NPR (National Public Radio) a consacré un segment à ce sujet; les recherches ont révélé que 10 % des nouveaux enseignants démissionneront en raison de ce stress. Même les enseignants expérimentés sont confrontés à ce stress lorsque l’excitation et l’énergie des premières semaines sont suivies d’épuisement, de tristesse, d’une impression d’être débordé et parfois d’un sentiment de culpabilité.

Lorsque je regarde l’état général de la BFC Borden et les transitions qui ont suivi la période active des affectations (PAA), je me demande si les membres des FAC et leurs familles ne sont pas confrontés, eux aussi, à leur propre DEVOLSON. Beaucoup d’entre nous ne font que survivre et se démener, en attendant le congé de Noël ou du Nouvel An. Mais il pourrait y avoir un meilleur moyen d’atténuer le stress et de réduire le risque d’épuisement professionnel.

Il existe des mécanismes d’adaptation sains qui peuvent nous venir en aide, comme la prière et la méditation, la lecture, la socialisation avec les amis et la famille, l’adoption de bonnes habitudes alimentaires et l’exercice. Pratiquer l’une ou l’autre de ces gratifiantes activités lorsque l’on ne se sent pas à notre meilleur peut nous aider à contrer les coûts émotionnels des transitions, des changements saisonniers et du rythme élevé de notre quotidien. Les FAC offrent d’excellentes ressources pour vous aider avec ces activités. Les Services d’aumônerie, le PSP, le CRFB, le RARM et les Services de santé mentale sont toujours là pour vous proposer de bonnes stratégies qui vous permettront de mener une vie professionnelle et personnelle satisfaisante. 

By/Par: Capt Michael McGee, Padre/aumônier