Home Community Angus New Monument in Angus Honours Indigenous Peacekeepers

New Monument in Angus Honours Indigenous Peacekeepers

122

As a special addition to this year’s National Peackeepers’ Day celebrations, a Wheel of Honour was unveiled in Peacekeepers Park in Angus to pay homage to the First Nation, Inuit and Métis soldiers who have lost their lives while serving on United Nations (UN) and other peacekeeping missions. 

The Wheel of Honour is dedicated to the late Joseph Roland “Joe” Paquette, a decorated veteran who served in the regular army’s Queen’s Own Rifles of Canada in the 1960s and past president of the Métis Nation of Ontario Veterans Council, among many other pursuits. The monument, featured prominently among the trees of Peacekeeper Park, honours all Indigenous veterans for their service, and is among the first of its kind in Canada. 

Dozens of people gathered at the annual ceremony to witness the unveiling and honour Canadian Armed Forces (CAF), Royal Canadian Mounted Police (RCMP) police, diplomats and civilians who have served on and supported peacekeeping missions. 

“I honour all of you that are here today bearing witness to what I call history in the making, in honouring our First Nations, Métis and Inuit brothers and sisters,” said Elder Little Brown Bear. 

Since 1948, more than 125,000 Canadian peacekeepers have served in UN missions around the world. In 1974 during a regular resupply mission in the Middle East, a UN aircraft was shot down. All nine Canadian peacekeepers on board lost their lives, making it the largest single-day loss of CAF personnel serving on a peacekeeping mission. The day was August 9th, a day that continues to be honoured as the marker for National Peacekeepers’ Day in their memory. 

The Wheel of Honour sits on top of a traditional Medicine Wheel, a symbol of health, healing and balance, and the cycles of life. Alongside the military vehicles on display in the park, courtesy of CFB Borden, this new monument helps bring Peacekeepers Park closer to completion. 

By: Emily Nakeff, Editor

Nouveau monument en l’honneur des gardiens de la paix autochtones à Angus

Dans le cadre des célébrations de la Journée nationale des Gardiens de la paix de cette année, une « roue de l’honneur » a été inaugurée dans le Parc des gardiens de la paix d’Angus pour rendre hommage aux soldats des Premières nations, et aux soldats inuits et métis qui ont perdu la vie dans le cadre d’une mission des Nations Unies (ONU) ou d’autres missions de maintien de la paix. 

Cette roue de l’honneur est dédiée au regretté Joseph Roland « Joe » Paquette, ancien combattant décoré qui a servi dans l’armée régulière du Queen’s Own Rifles of Canada dans les années 1960 et qui fut, entre autres, président du conseil des vétérans de la Métis Nation of Ontario. Le monument, bien en vue au milieu des arbres du parc, rend hommage à tous les anciens combattants autochtones pour leur service et compte parmi les premiers du genre au Canada. 

Des dizaines de personnes étaient rassemblées pour cette cérémonie annuelle dans le but d’assister à l’inauguration et de rendre hommage aux militaires des Forces armées canadiennes, aux policiers de la Gendarmerie royale du Canada, aux diplomates et aux civils qui ont participé à des missions de maintien de la paix ou y ont apporté leur soutien. 

« Je suis heureux que vous soyez tous ici aujourd’hui pour témoigner de ce que j’appelle l’histoire en marche, et honorer nos frères et sœurs des Premières nations, métis et inuits », a déclaré l’Aîné Little Brown Bear. 

Depuis 1948, plus de 125 000 gardiens de la paix canadiens ont servi dans des missions de l’ONU partout dans le monde. En 1974, au cours d’une mission régulière de réapprovisionnement au Moyen-Orient, un avion de l’ONU a été abattu. Les neuf gardiens de la paix canadiens qui se trouvaient à bord ont perdu la vie, ce qui fait de cet événement la plus grande perte, en une seule journée, de membres du personnel des Forces armées canadiennes au cours d’une mission de maintien de la paix. C’était un 9 août, jour qui continue d’être commémoré à l’occasion de la Journée nationale des Gardiens de la paix. 

La roue de l’honneur se trouve au-dessus d’un cercle sacré traditionnel, symbole de la santé, de la guérison et de l’équilibre, ainsi que des cycles de la vie. Ce nouveau monument, ajouté aux véhicules militaires de la BFC Borden, contribue à faire du Parc des gardiens de la paix un lieu plus complet. 

Par : Emily Nakeff, rédactrice en chef